21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé
Accueil > Actualités de la mer > Quotas réduits : la pêche normande en alerte

Quotas réduits : la pêche normande en alerte

Dernière mise à jour le vendredi 8 novembre 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance-entreprise" - 07 Novembre 2013
Visualiser l’article original



« 2014 se présente très mal pour la pêche normande », alerte Richard Brouzes, directeur de l’Organisation des producteurs de Normandie. « En proposant de réduire encore de 20 % nos quotas de raie bouclée et de 45 % et 17 % ceux de sole et de plie en Manche Est, l’Europe va mettre en sérieuses difficultés nos chalutiers hauturiers, mais aussi les côtiers. » L’OPBN a fait ses calculs, pour les plus grandes unités, la raie bouclée pèse 20 % du chiffre d’affaires. « Sole et plie représentent 70 % de celui des petits bateaux en été. »
Tous les ans, les quotas de pêche sont renégociés au niveau européen. Chaque ministre des pêches se livre alors à une discussion de marchand de tapis pour obtenir les meilleures conditions d’accès à la ressource pour ses pêcheurs. « Cette réduction de la raie bouclée, après les moins 10 % de l’an dernier, nous paraît injustifiée », plaide Richard Brouzes. « Cette variété est en bonne santé, sa biomasse a doublé ces dernières années. »
Mais comme la raie brunette, interdite de pêche en Manche depuis des années, malgré l’importance des stocks constatée en mer à chaque marée, la raie bouclée fait partie de la catégorie des requins, espèce protégée. « Et là, nous nous heurtons au dogmatisme », se désole le directeur de l’OPBN. « Résultat, nous limitons notre effort de pêche à 3,5 tonnes par mois et par bateau pour tenir dans le quota alloué. » Le reste est rejeté en mer. « Incohérent ! Car dans le même temps, Bruxelles nous demande de tendre vers le « zéro rejet en mer ».
La raie est aussi victime de maigres investissements en connaissances scientifiques et « d’un principe de précaution excessif ».

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP