21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Rade de Brest. Les étoiles de mer pullulent

Rade de Brest. Les étoiles de mer pullulent

Dernière mise à jour le lundi 16 mars 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 14 Mars 2015
Visualiser l’article original



La coquille Saint-Jacques de la rade de Brest n’a pas été pêchée, cette année, à cause d’un taux trop important de toxine ASP.
La récolte s’annonce exceptionnelle à la reprise. À moins que les étoiles de mer n’engloutissent la part du gâteau ! Formidable prédateur de coquilles Saint-Jacques et de pétoncles, les étoiles de mer se sentent à l’aise en rade de Brest.
Particulièrement sur les gisements laissés au repos pour cause de toxine ASP. « Quand on ne travaille pas un gisement, les étoiles de mer se développent », observent les marins-pêcheurs, pas persuadés que le stock restera intact le temps de la fermeture de la pêche.
Noël Uguen, pêcheur expérimenté en rade de Brest, constate une nette recrudescence des étoiles de mer dans ses filets. « Parfois, j’en remonte tellement que je renonce à les retirer du filet. Je les replonge telles quelles en attendant qu’elles se détachent d’elles-mêmes dans un autre secteur. Il suffit d’avoir une coquille Saint-Jacques dans les mailles pour être complètement envahi ».
L’exemple des Glénan Certains endroits sont tapissés d’étoiles, comme dans la baie de Roscanvel et de Camaret (où la pêche à la coquille a pratiquement disparu).
D’autres gisements de coquilles s’en sortent mieux. Pour le scientifique de l’Ifremer, chargé du suivi de la coquille Saint-Jacques, Dominique Le Gal, les secteurs épargnés par la pêche pendant plusieurs années (comme les Glénan, fermés pendant quatre ans) ne favorisent pas systématiquement le développement des étoiles de mer. Même constat de la part de Florian Breton, employé à l’écloserie de coquilles Saint-Jacques de Plougastel. « Les étoiles se nourrissent de coquilles et de pétoncles, c’est vrai, mais je ne les vois pas nettoyer un gisement entier. Idéalement, il faudrait mener des campagnes de récolte d’étoiles, un peu comme on viendrait nettoyer un terrain ». Champ libre À une époque, avant d’ensemencer les jeunes coquilles, des campagnes de ramassage des étoiles de mer étaient réalisées à l’aide d’un engin spécifique.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP