Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent

Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent

Dernière mise à jour le samedi 23 décembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 21 Décembre 2017
Visualiser l’article original


Si le mystère reste entier, des pistes sont avancées par Stéphane Pouvreau, chercheur à Ifremer pour préserver les gisements de la rade.

En six mois, huîtres plates et pétoncle noirs ont disparu à 80 % des gisements historiques de la rade de Brest !
« Le phénomène a été aussi brutal que resserré dans le temps. Les pêcheurs qui, lors de leurs derniers coups de drague au printemps dernier, n’avaient rien remarqué, ont découvert, cet automne, des gisements complètement dépeuplés.
De nombreuses coquilles vides d’huîtres, encore liées, montre que la mortalité est intervenue récemment. « Huîtres et pétoncles ont sans doute disparu pour des raisons différentes » avancent les scientifiques dépêchés sur le sujet.
Pour l’huître plate, Stéphane Pouvreau avance l’hypothèse d’un parasite très présent dans les eaux de la rade en 2017 et qui pourrait être à l’origine de cette brutale et massive mortalité. Véhiculé par d’autres animaux marins, le Bonamia ne touche pas les huîtres creuses mais a des conséquences mortelles sur les bancs d’huîtres plates.
La disparition de l’huître plate de la rade (un stock jusqu’à 200.000 tonnes au début des années 1970) a été attribuée à ce parasite et a conduit au développement de la creuse originaire du Japon. Aujourd’hui, les chercheurs essayent d’identifier un croisement entre la présence de ce parasite et une pollution, une maladie ou un autre facteur impactant.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP