23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?
Accueil > Actualités de la mer > Réchauffement climatique. Il faut agir vite

Réchauffement climatique. Il faut agir vite

Dernière mise à jour le mercredi 5 novembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 00 Novembre 2014
Visualiser l’article original



1. Quels sont les signes du réchauffement ? Côté températures, la moyenne globale à la surface de la planète a gagné 0,85 °C entre 1880 et 2012, une vitesse inédite ; les trois dernières décennies ont été successivement les plus chaudes depuis 1850 ; la température à la surface des océans s’est élevée de 0,11 °C par décennie entre 1971 et 2010. Les précipitations se sont accrues depuis 1901.
L’acidité des océans a, elle, augmenté de 26 %, en raison de l’absorption d’une partie des émissions de CO2 (30 %). En Arctique, la surface moyenne annuelle de la banquise a diminué de 3,5 à 4,1 % par décennie entre 1979 et 2012. À noter que l’Antarctique suit le chemin inverse (+ 1,2 à 1,8 %), même si certaines régions de ce continent ont perdu de la glace. Entre 1901 et 2010, le niveau moyen des océans s’est élevé de 19 cm.
2. Quelles sont les causes ? les émissions annuelles de gaz à effet de serre (GES) sont plus élevées que jamais : en 2010, elles ont atteint 49 gigatonnes d’équivalent CO2 ; les énergies fossiles et l’industrie ont représenté 78 % des émissions entre 1970 et 2010. La moitié des émissions ont eu lieu au cours des 40 dernières années ; les concentrations de GES (CO2, méthane et protoxyde d’azote) dans l’atmosphère sont les plus élevées depuis 800.000 ans.
3. Quels sont les impacts actuels ? Ils sont déjà visibles sur tous les continents : précipitations accrues dans certaines zones et en baisse ailleurs, répartition modifiée des espèces marines et terrestres, rendements agricoles globalement en baisse, vagues de chaleur plus fréquentes en Europe, Asie, Australie.
4. Comment vont évoluer les émissions ? En l’absence de nouvelles mesures pour réduire les émissions, la planète suit le scénario le plus élevé, correspondant à une hausse globale des températures à la fin du XXIe siècle de 3,7 à 4,8 °C par rapport à 1850-1900. Pour maintenir la hausse globale des températures sous le seuil des 2 °C, les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent être réduites de 40 à 70 % entre 2010 et 2050, et disparaître totalement d’ici à 2100, estiment les scientifiques. Cela implique de se détourner massivement des énergies fossiles, d’améliorer fortement l’efficacité énergétique, de limiter la déforestation, etc, et d’investir pour cela des centaines de milliards de dollars d’ici à 2030. 5. Quels seront les impacts futurs sur l’économie

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP