24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > Recyclage des bateaux. Une éco-redevance sur les ventes

Recyclage des bateaux. Une éco-redevance sur les ventes

Dernière mise à jour le samedi 21 février 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 19 Février 2015
Visualiser l’article original


Dans tous les ports, au fond des jardins... des bateaux de plaisance en bout de course gisent, abandonnés.
L’amendement Dantec voté mardi au Sénat prévoit une éco-contribution au niveau des fabricants dès 2017 pour financer une filière structurée de recyclage. À ce jour, c’est le dernier propriétaire du bateau qui en finance l’enlèvement et le recyclage. Prohibitif pour certains, le coût de l’opération favorise les abandons.
« Une filière de recyclage structurée, c’est la réponse à une vraie préoccupation », estime Brieuc Morin. Le directeur de la Sellor gère sept ports dans la rade de Lorient. Soit près de 3.000 bateaux « dont 1 % pose problème et quelques-uns sont proches de couler. Les propriétaires ont disparu ou sont insolvables. C’est donc à nous que revient la charge de la destruction ! ».
Les chantiers navals de stockage et d’entretien se retrouvent confronter au même problème. Des bateaux, dont les propriétaires ne donnent plus signe de vie, mobilisent une partie de leur espace foncier et plombent leur trésorerie. A l’unanimité, les professionnels du nautisme se prononcent pour une destruction-recyclage obligatoire qui résoudra en partie la pénurie des places aux pontons, la pollution visuelle et environnementale liée au vieillissement des coques en composite.
Ronan Colin, de la société Les Recycleurs bretons, le rappelle : « 20.000 bateaux de plaisance arrivent en fin de vie chaque année. Et le mouvement devrait s’accélérer avec les voiliers des années 70, grande période de la plaisance sans moteur ».
Désaccord sur l’éco-redevance En revanche, l’éco-redevance ne fait pas l’unanimité. Le sénateur (EELV) Ronan Dantec évoque les autres produits dont les filières de recyclage ont été organisées selon le principe pollueur-payeur... Mais l ?Aper déplore le mode de financement retenu. À la demande de la Fédération des industries du nautisme, cette association a mis en place un début de filière de recyclage.
Elle prévient : « Au 1e r janvier 2017, tous les bateaux abandonnés vont être envoyés au recyclage .../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP