22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite »
Accueil > Les espèces > Poissons > Rouget barbet

Rouget barbet

Mullus surmuletus

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013


Un fameux poisson !
Comme beaucoup d’autres, il doit être mangé très frais et, en tout état de cause, sous 48 heures.
Son odeur est caractéristique, son goût et la finesse de sa chair délectables.



Rougets barbets bien frais !

Nom usuel rouget
Noms régionaux meil rûz, barbéou
Nom en anglais red mulet
Taille commune relevée 15 à 35 cm
Taille maximale à l’âge adulte 42 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle
Durée de vie maximale relevée environ 11 ans
Profondeur habituelle de -10 à -300 m
Sédentaire
Pélagique oui
État de la ressource évaluée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
20 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

- le rouget frais est un poisson réellement délicieux ; c’est le seul qui, passé à la poêle, vous donne une sauce rouge.
- c’est un poisson délicat qui s’abîme vite, qui supporte difficilement les manipulations répétées ; il est très facile de détecter s’il a été correctement pêché et traité avec égards comme ceux de la photo ci-dessus.

- un rouget ne doit pas être acheté sans tête, sans écailles, sans viscères !
- l’oeil est bien dessiné, la pupille est noire, l’entourage est légèrement doré
- l’absence d’yeux évoque un rouget barbet qui aurait déjà plus de 48 h.
- son aspect général va du rose tendre au rose/rouge soutenu.
- un aspect "lessivé" doit faire refuser l’achat.

Notes :

- on peut quelquefois voir sur l’étal des très petits rougets de 15 cm, principalement aux alentours des mois de juin ou de juillet ; ils sont parfois dépourvus d’écailles et ont une coloration plus soutenue veinée de rouge.
- ils peuvent être délicieux
- ils sont souvent issus d’une pêche accidentelle, au chalut notamment, il est alors assez difficile de juger de leur réel état de fraîcheur ; vous devrez faire confiance à votre poissonnier, d’où l’importance, une fois encore, de bien choisir ses détaillants !


Conseils de conservation :

- un rouget doit être mangé le plus rapidement possible pour qu’il garde toutes ses qualités gustatives vraiment hors du commun.
- néanmoins il peut être mangé le lendemain de son achat pourvu qu’il soit conservé au réfrigérateur, entier non écaillé et sous film.

- au bout de 48 h la saveur du rouget forcit, la chair devient vite mollassonne, voire intriquée, et il n’est plus question d’obtenir un beurre rouge à la cuisson.

- on peut congeler le rouget barbet, mais il devra vraiment être de la première fraîcheur, sous peine d’être très déçu lors de la décongélation, qui devra se faire très lentement et au frais.


Recette(s) :

- Rouget à la poêle



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP