22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Poissons > Saint-pierre

Saint-pierre

Zeus faber

Dernière mise à jour le mardi 6 juin 2017


Le saint-pierre est, pour moi, le meilleur poisson de mer !


Saint-Pierre

Noms régionaux poule d’eau (56), soleil, iar vor (29), san pedru
France
Saint-Pierre
Royaume-Uni
atlantic john dory
Allemagne
Peterfisch
Italie
Pesce San Pietro
Espagne
San-Pedro
Taille commune relevée 20 à 40 cm
Taille maximale à l’âge adulte 90 cm
Poids maximum relevé 8 kg
Maturité sexuelle 4 ans
Durée de vie maximale relevée 12 ans
Profondeur habituelle de -5 à -400 m
Sédentaire
Pélagique oui
État de la ressource évaluée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Période de frai :

- mois de juin, juillet et août.

Pour préserver la ressource, je vous déconseille fortement d’acheter des saint-pierre durant ces mois de frai.


Habitat et habitudes alimentaires du saint-pierre :

- le saint-pierre est un solitaire ou peu s’en faut ; ils sont au plus quelques individus dans le même secteur, à quelques mètres de profondeur d’un sol sableux ou vaseux,
généralement près de rochers.
- c’est un bien piètre nageur, il se laisse facilement porter par les courants.

- étant à l’affût, et grâce à sa grande bouche protractile, il engloutit des poissons de grande taille, voire des poissons osseux (seiches), mais aussi chinchards, sprats, lançons, harengs et quelques crustacés.


Conseils d’achat :

Il est très facile de choisir son saint-pierre car deux indices de fraîcheur sont déterminants :

- la tâche noire doit l’être réellement, si elle paraît grise voire mal dessinée, c’est que le poisson est resté trop longtemps dans le filet, ou dans la glace ! Il est donc à rejeter !

- la pupille des yeux est très noire, entourée d’un rond mordoré ; un saint-pierre aux yeux crevés ou retirés ne doit pas être acheté.


Conseils de conservation :

Ce qui suit est vrai pour tous les poissons (à l’exception de la dorade) :

- un poisson que l’on désire conserver quelques jours ne doit pas être vidé, ni écaillé, ni détaillé.
- il doit être séché, filmé et conservé aux alentours de 1 à 4 degrés ; mais ceci n’est valable que si le poisson est très frais le jour de son achat !
- Il est possible de congeler un saint-pierre, si vous tentez la chose, ne le faites que si vous êtes certain de sa "bonne fraîcheur". Videz le et retirez la tête, et le plus possible des aiguillons du dos (ciseaux cuisine) faute de quoi à la mise sous vide, votre sac se percerait. (si possible consommez le dans les six mois)


Recette(s) :

- Saint-pierre à la vapeur
- Saint-pierre au cresson
- Saint-pierre au four
- Saint-pierre au riesling
- Saint-pierre au court bouillon
- Saint-pierre en sauteuse



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP