23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?
Accueil > Actualités de la mer > Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements

Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements

Dernière mise à jour le mercredi 30 mai 2018

Article paru sur le site " :"
- 00 Mai 2018
Visualiser l’article original


La ministre des Outre-mer a précisé que le gouvernement était en train de construire "un plan national", qui sera "concrétisé dans une semaine, une semaine et demie", et "des plans territoriaux qui permettront désormais de réagir immédiatement", en cas d’arrivée des sargasses sur les plages.

"Mobilisation générale"
"Mais pourquoi on ne l’a pas fait avant ? Pourquoi on est obligé d’attendre une année où on est complètement submergé pour qu’enfin un gouvernement dise ’il faut un plan d’action’, ’il faut que quand à J-4 ou J-5 des nappes de sargasses arrivent, on s’organise sur le territoire’ ?", s’est-elle interrogée devant la presse, à l’issue d’une première réunion interministérielle.

Selon elle, "jamais ça n’a été organisé. Même financièrement. L’effort de l’Etat, dans un premier temps en urgence, est de 3 millions (d’euros), c’est le double de ce qui avait été mis dans des années précédentes où les territoires ont été touchés", a-t-elle ajouté, tout en précisant que le phénomène des sargasses n’avait "jamais été aussi important que cette année".

Il y a, a-t-elle poursuivi, "une mobilisation générale" du gouvernement, avec "une prise de conscience de la difficulté sur les territoires et une résolution importante : il ne faut pas laisser les sargasses sur les bords de mer plus de 48 heures, sinon il y a ces émanations et ces difficultés de santé qui peuvent en découler".

Coopération régionale
"C’est peut-être fait un tout petit peu trop tard par rapport aux alertes des élus", a-t-elle reconnu. La veille, devant l’Assemblée, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a reconnu que l’invasion des sargasses était "une calamité" dont le gouvernement n’a "probablement pas pris toute la mesure".

Cinq ministères (Outre-mer, Santé, Intérieur, Transition écologique et Economie et Finances) participent au comité stratégique "et d’autre viendront en renfort", a précisé la ministre, citant notamment les Affaires étrangères. "Il nous faut travailler avec nos voisins. On a besoin d’organiser une conférence autour de ce sujet ou au moins une réunion de coopération", pour savoir comment ils traitent ce sujet.
Mme Girardin a rappelé qu’elle se rendrait prochainement avec Nicolas Hulot dans les territoires touchés.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP