20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé
Accueil > Actualités de la mer > Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements

Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements

Dernière mise à jour le mercredi 30 mai 2018

Article paru sur le site " :"
- 00 Mai 2018
Visualiser l’article original


La ministre des Outre-mer a précisé que le gouvernement était en train de construire "un plan national", qui sera "concrétisé dans une semaine, une semaine et demie", et "des plans territoriaux qui permettront désormais de réagir immédiatement", en cas d’arrivée des sargasses sur les plages.

"Mobilisation générale"
"Mais pourquoi on ne l’a pas fait avant ? Pourquoi on est obligé d’attendre une année où on est complètement submergé pour qu’enfin un gouvernement dise ’il faut un plan d’action’, ’il faut que quand à J-4 ou J-5 des nappes de sargasses arrivent, on s’organise sur le territoire’ ?", s’est-elle interrogée devant la presse, à l’issue d’une première réunion interministérielle.

Selon elle, "jamais ça n’a été organisé. Même financièrement. L’effort de l’Etat, dans un premier temps en urgence, est de 3 millions (d’euros), c’est le double de ce qui avait été mis dans des années précédentes où les territoires ont été touchés", a-t-elle ajouté, tout en précisant que le phénomène des sargasses n’avait "jamais été aussi important que cette année".

Il y a, a-t-elle poursuivi, "une mobilisation générale" du gouvernement, avec "une prise de conscience de la difficulté sur les territoires et une résolution importante : il ne faut pas laisser les sargasses sur les bords de mer plus de 48 heures, sinon il y a ces émanations et ces difficultés de santé qui peuvent en découler".

Coopération régionale
"C’est peut-être fait un tout petit peu trop tard par rapport aux alertes des élus", a-t-elle reconnu. La veille, devant l’Assemblée, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a reconnu que l’invasion des sargasses était "une calamité" dont le gouvernement n’a "probablement pas pris toute la mesure".

Cinq ministères (Outre-mer, Santé, Intérieur, Transition écologique et Economie et Finances) participent au comité stratégique "et d’autre viendront en renfort", a précisé la ministre, citant notamment les Affaires étrangères. "Il nous faut travailler avec nos voisins. On a besoin d’organiser une conférence autour de ce sujet ou au moins une réunion de coopération", pour savoir comment ils traitent ce sujet.
Mme Girardin a rappelé qu’elle se rendrait prochainement avec Nicolas Hulot dans les territoires touchés.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP