15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Sauce Neptune

Sauce Neptune

pour poissons à chair ferme

Dernière mise à jour le jeudi 17 août 2017

Je cherchais une sauce souple et goûtée à la fois, facile à mettre en œuvre, qui peut se conserver au coin du feu pendant une petite heure sans grand dommage ;-)
Voilà donc ma sauce Neptune, du nom de l’un de ses composants, "poudre de Neptune", qui fait partie des épices Roellinger



Ingrédients pour 4 personnes :

- 6 feuilles de menthe des jardins,
- 3 sommités de fenouil,
- 6 tiges longues de ciboulette,
- 4 belles branches de persil frisé,
- 2 sommités de romarin (environ 4 cm),
- 2 petites échalotes roses de Roscoff,
- 2 oignons nouveaux (blancs),
- 1 g de "poudre de Neptune" (aneth, fenouil, badiane, algues),
- 1 cuillerée à café de Vegeta dans 60 ml d’eau chaude,
- 4,5 cl de gewurztraminer,
- 2 cuillerées à soupe de velouté de bolets,
- 0,5 g de paprika fort,
- 15 g de beurre baratté salé,
- 250 ml de crème entière liquide. ou 125 ml de crème fraiche épaisse.

Mode de préparation :

- équeuter la menthe, le fenouil, le persil, le romarin, et les hacher menu. (au couteau ce sera un peu plus long mais vous garderez l’intégralité des jus et donc des aromes
- hacher menu la ciboulette.
- éplucher et émincer finement les échalotes et les oignons.
- dans 60 ml d’eau chaude, dissoudre le contenu d’une cuillerée à café de "Vegeta" =
soupe de légumes déshydratés croate (à défaut utiliser une cuillerée à café d’un sachet de soupe lyophilisée du commerce, garantie sans farine, ou encore utiliser 60 ml de potage de légumes maison).

- dans une poêle ou une sauteuse, faire fondre le beurre, le laisser frémir,
- déposer l’oignon, le laisser devenir translucide, ajouter l’échalote, laisser devenir translucide.

Ajouter ensuite dans l’ordre :
- le persil, le romarin, la menthe , la ciboulette, bien remuer et laisser cuire ensemble environ 3 minutes,
- ajouter le vin, (il devrait se vaporiser, partiellement) le potage de légumes, laisser réduire 4 à 5 minutes, réserver.
- passer dans le liquide un mixer plongeant (ou dans un mixer bol) pour obtenir un liquide crémeux et homogène.

D’un autre côté :
- dans un bol ou un saladier mettre 1 g de "poudre Neptune Rolinger", ainsi que 0,5 g de paprika fort,
- ajouter d’abord un petit peu de crème liquide, bien mélanger pour obtenir un liquide de couleur homogène,
- puis ajouter le reste de la crème, remuer assez longtemps pour que la couleur soit uniforme.

Pour finir :
- verser les deux liquides dans une casserole de taille adéquate, et porter le tout sur feu moyen, sans faire bouillir,
- ajouter les deux cuillerées à soupe de consommé de bolets, aidez-vous d’un fouet pour obtenir rapidement une sauce de consistance agréable à l’oeil et au goût en laissant prendre la chaleur jusqu’à "petit bouillon".
- puis réduire la chaleur et conserver à feu doux jusqu’au service en saucière chauffée (micro-ondes 2 minutes à chaleur maximum).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP