23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer
Accueil > Actualités de la mer > Sciences participatives : le Muséum national d’Histoire naturelle mise sur (...)

Sciences participatives : le Muséum national d’Histoire naturelle mise sur les Français

Dernière mise à jour le lundi 14 avril 2014

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 10 avril 2014
Visualiser l’article original



La famille des sciences participatives ne cesse de s’agrandir. Après les citoyens appelés à compter les oiseaux, surveiller les papillons, recenser les insectes, écouter les chauves-souris, renseigner les herbiers… le Muséum national d’Histoire naturelle élargit ses réseaux avec le lancement sur tout le territoire de l’opération « Vigie-Nature École ».

L’idée, expérimentée durant trois ans en Île-de-France, est tout à la fois de sensibiliser les jeunes à la biodiversité, de les faire entrer dans une démarche scientifique et de compléter les bases de données utilisées par les chercheurs pour leurs travaux. « C’est de la vraie science pour les scolaires », se félicite Thomas Grenon, le directeur du Muséum, sachant que les jeunes vont travailler en suivant des protocoles établis par les chercheurs.

« Pour sensibiliser les élèves à la biodiversité, il faut qu’ils puissent la voir, la toucher »
Un enseignant

En France, 80 % des enfants vont à l’école dans une zone urbaine mais il y a toujours possibilité de les sensibiliser sur la « nature ordinaire » qui se trouve à proximité de leur établissement. La démarche peut se comparer aux leçons de choses d’autrefois, le lien avec les scientifiques en plus. « Pour sensibiliser les élèves à la biodiversité, il faut qu’ils puissent la voir, la toucher », explique un enseignant. Il existe six observatoires pour participer toute l’année à Vigie-Nature École. Les enfants peuvent ainsi s’intéresser aux pollinisateurs, aux escargots, aux plantes sauvages urbaines, aux algues et bigorneaux pour ceux qui habitent à proximité de la mer, aux chauves-souris et aux vers de terre. « On espère toucher un élève sur deux au cours de sa scolarité », ajoute Thomas Grenon.

Les sciences participatives lancées par le Muséum il y a une vingtaine d’années rassemblent désormais quelque 15 000 observateurs : des scientifiques à la retraite, des amateurs éclairés ou de simples amoureux de la nature. « Autant de personnes séduites mais qu’il faut également fidéliser », assure le biologiste Gilles Bœuf, président du Muséum. « Et pour ce faire il faut restituer les informations », insiste-t-il. C’est un aller-retour permanent entre les associations locales qui sont les relais auprès des volontaires et les chercheurs que le Muséum cherche à mettre en place. Un premier atelier va d’ailleurs être organisé à leur intention au mois de juin.

« Plus de 50 % des espèces actuelles sont décrites par des amateurs », précise encore le scientifique. Le travail de ces bénévoles est donc inestimable. Le grand herbier dont près de six millions de planches viennent d’être numérisées en est le plus parfait exemple. Les « herbonautes » sont sollicités pour rentrer les informations concernant chaque spécimen dans une grande base de données. « Si une seule personne était chargée de ce travail, il lui faudrait cinq cents ans », explique Marc Pignal, l’un des scientifiques en charge de la conservation de l’herbier.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP