22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Sem-Rev, un carré de mer pour tester les énergies marines

Sem-Rev, un carré de mer pour tester les énergies marines

Dernière mise à jour le jeudi 27 août 2015

Article paru
sur le site "L’Usine nouvelle" - 26 Août 2015
Visualiser l’article original


Le premier site français d’essai en mer pour les énergies marines renouvelables (EMR) vient d’être inauguré. Cette zone située au Croisic (Loire-Atlantique) à proximité du port de Saint-Nazaire, confirme l’émergence d’une nouvelle filière industrielle en France.

Un kilomètre carré de mer interdit à la navigation à 20 kilomètres des côtes du Croisic (Loire-Atlantique). Sem-Rev offre un nouveau terrain d’expérimentation aux industriels des énergies marines renouvelables. Ce projet de l’Ecole centrale de Nantes et du CNRS a été inauguré mardi 25 août. Lancé en 2007, il était destiné à la récupération de l’énergie des vagues. Il a depuis élargi son champ d’application et a obtenu en 2014 les autorisations pour accueillir des éoliennes flottantes.
Premier site en France

Il existe déjà six sites d’expérimentation dans le monde dont trois en Europe (en Ecosse et en Allemagne). Sem-Rev est le premier en France. Il symbolise l’émergence d’une nouvelle filière industrielle autour des énergies marines. Le site se situe à 100 kilomètres du port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) où sont implantés Alstom, STX et les PME du groupement Neopolia.

La préfecture de Loire-Atlantique estime que 1 200 emplois directs seront créés grâce au développement de ce nouveau secteur. Il faut y ajouter 2 000 emplois dans la sous-traitance et 1 000 postes de chercheur. Sur le site du Croisic, une équipe opérationnelle de 10 ingénieurs est mobilisée.
.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP