23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer
Accueil > Actualités de la mer > Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

Dernière mise à jour le lundi 13 février 2012

Article paru sur le site "Futura Sciences" - Jeudi 09 Février 2012
Visualiser l’article original



Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

La bouée Simeo observera, automatiquement et à distance, les poissons, les cétacés, les oiseaux et même les chauve-souris qui viendraient à l’approcher. Fruit d’une collaboration entre l’IRD, l’Ifremer et Biotope, cette bouée intelligente servira pour des études d’impact des ouvrages en mer, par exemple les éoliennes.

Comment mieux évaluer les populations d’oiseaux, de chauves-souris ou de cétacés fréquentant une zone donnée en mer et ainsi mieux mesurer l’impact que pourrait avoir un futur parc éolien offshore ? Un projet de bouée « intelligente », lancé mardi, apporte une réponse inédite et prometteuse.

Un radar et un sondeur pour détecter les mouvements dans les airs et sous l’eau, des enregistrements vidéo et audio pour identifier les espèces, des sondes pour mesurer la température de l’eau ou sa salinité : ces stations multi-instrumentales flottantes permettront de fournir des données jusqu’ici difficilement et incomplètement recueillies au large des côtes.

Premières bouées Simeo en 2013

Le programme Simeo, développé par le bureau d’étude Biotope avec l’Ifremer et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), a été lancé mardi à Montpellier. Après une phase de conception, des prototypes pourraient être testés en Méditerranée et au large de la Bretagne en 2013, selon les promoteurs.

Ce nouvel outil vise à répondre à la nécessité de toujours mieux connaître la qualité écologique du milieu marin en raison des projets de plus en plus nombreux de parcs éoliens offshore, mais aussi de la mise en protection de certaines zones à travers les projets d’aires marines protégées (AMP).

Outil pour étude d’impact

Dans le cas de l’éolien, les projets nécessitent notamment en amont des études d’impact sur l’environnement, rappelle le bureau d’étude Biotope. Cette bouée pourrait remplacer l’utilisation d’avions et de bateaux pour permettre aux scientifiques d’évaluer les populations d’oiseaux et de poissons, souligne Erwan Roussel, ingénieur de recherche pour Biotope.

« Les données seront récupérées par la station et envoyées à terre en temps quasi réel sans que les scientifiques n’aient à se déplacer en mer », relève-t-il, estimant que beaucoup de ces données sont « inédites ».

Ces bouées seront autonomes en énergie et adaptées à tous les types de mers et de fonds marins, à l’exeption des milieux polaires, selon ce bureau d’étude spécialisé dans la faune, la flore et les milieux naturels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP