19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

Dernière mise à jour le lundi 13 février 2012

Article paru sur le site "Futura Sciences" - Jeudi 09 Février 2012
Visualiser l’article original



Simeo : des bouées autonomes pour étudier les vertébrés marins

La bouée Simeo observera, automatiquement et à distance, les poissons, les cétacés, les oiseaux et même les chauve-souris qui viendraient à l’approcher. Fruit d’une collaboration entre l’IRD, l’Ifremer et Biotope, cette bouée intelligente servira pour des études d’impact des ouvrages en mer, par exemple les éoliennes.

Comment mieux évaluer les populations d’oiseaux, de chauves-souris ou de cétacés fréquentant une zone donnée en mer et ainsi mieux mesurer l’impact que pourrait avoir un futur parc éolien offshore ? Un projet de bouée « intelligente », lancé mardi, apporte une réponse inédite et prometteuse.

Un radar et un sondeur pour détecter les mouvements dans les airs et sous l’eau, des enregistrements vidéo et audio pour identifier les espèces, des sondes pour mesurer la température de l’eau ou sa salinité : ces stations multi-instrumentales flottantes permettront de fournir des données jusqu’ici difficilement et incomplètement recueillies au large des côtes.

Premières bouées Simeo en 2013

Le programme Simeo, développé par le bureau d’étude Biotope avec l’Ifremer et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), a été lancé mardi à Montpellier. Après une phase de conception, des prototypes pourraient être testés en Méditerranée et au large de la Bretagne en 2013, selon les promoteurs.

Ce nouvel outil vise à répondre à la nécessité de toujours mieux connaître la qualité écologique du milieu marin en raison des projets de plus en plus nombreux de parcs éoliens offshore, mais aussi de la mise en protection de certaines zones à travers les projets d’aires marines protégées (AMP).

Outil pour étude d’impact

Dans le cas de l’éolien, les projets nécessitent notamment en amont des études d’impact sur l’environnement, rappelle le bureau d’étude Biotope. Cette bouée pourrait remplacer l’utilisation d’avions et de bateaux pour permettre aux scientifiques d’évaluer les populations d’oiseaux et de poissons, souligne Erwan Roussel, ingénieur de recherche pour Biotope.

« Les données seront récupérées par la station et envoyées à terre en temps quasi réel sans que les scientifiques n’aient à se déplacer en mer », relève-t-il, estimant que beaucoup de ces données sont « inédites ».

Ces bouées seront autonomes en énergie et adaptées à tous les types de mers et de fonds marins, à l’exeption des milieux polaires, selon ce bureau d’étude spécialisé dans la faune, la flore et les milieux naturels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP