15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites
Accueil > Actualités de la mer > Sous les éoliennes, la mer

Sous les éoliennes, la mer

Dernière mise à jour le samedi 2 mars 2013

Article paru
sur le site "Environnement on line" - 26 Février 2013
Visualiser l’article original


Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP