13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie
Accueil > Actualités de la mer > Sous les éoliennes, la mer

Sous les éoliennes, la mer

Dernière mise à jour le samedi 2 mars 2013

Article paru
sur le site "Environnement on line" - 26 Février 2013
Visualiser l’article original


Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP