20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Sous les éoliennes, la mer

Sous les éoliennes, la mer

Dernière mise à jour le samedi 2 mars 2013

Article paru
sur le site "Environnement on line" - 26 Février 2013
Visualiser l’article original


Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.Les poissons démersaux (c’est à dire vivant près des fonds) de la baie de Saint-Brieuc (22) sont passés ce mois-ci sous la loupe du bureau d’études In Vivo. Celui-ci conduit en effet le suivi de la biodiversité du futur parc éolien en mer d’Ailes Marines.

Cette coentreprise fondée par Iberdrola et Eole-Res a remporté en avril 2012 l’appel d’offres sur l’éolien en mer pour implanter au large du Cap Fréhel 100 éoliennes (500 MW) sur 77 km2. Le suivi des milieux vivants constitue l’un des cinq volets de l’étude d’impact qui doit être bouclée d’ici à avril 2014. Il porte sur les chiroptères et l’avifaune comme pour un parc éolien terrestre mais aussi sur les mammifères marins, le benthos et cinq ressources halieutiques déterminées avec le comité des pêches et des élevages marins des Côtes d’Armor.

« Ces campagnes environnementales représentent un investissement de plusieurs millions d’euros », estime Emmanuel Rolin, directeur du projet Ailes Marines. L’Ifremer a été chargé d’évaluer les stocks de coquilles Saint-Jacques en octobre 2012, ce qu’il réitérera en 2013 et 2014. « La première campagne automne/hiver réalisée par In Vivo sur les araignées de mer, les bulots, les bivalves et les poissons démersaux est terminée. Ce suivi se poursuivra pendant 30 mois grâce à deux campagnes annuelles », précise Consuelo Mercedes, responsable développement chez Ailes Marines.

L’état initial de l’avifaune et des mammifères marins sera également évalué sur 24 mois grâce à des observations mensuelles par bateau et par avion ». Ce suivi qui viendra étayer l’étude d’incidence Natura 2000 qui sera rendue en octobre sera présenté du 28 mars au 23 juillet dans le cadre du débat public organisé sur le projet.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP