23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Actualités de la mer > Spiruline. La phytotière à l’Élysée

Spiruline. La phytotière à l’Élysée

Dernière mise à jour le mercredi 25 mai 2016

Article paru
sur le site "le Telegramme" - 23 Mai 2016
Visualiser l’article original


La start-up Alg & You et l’association La Voie bleue vont présenter, aujourd’hui, lors d’un forum de l’innovation à l’Élysée, un prototype de phytotière. Un outil destiné à produire de la spiruline fraîche, qu’ils vont faire goûter à 400 convives.

« Cette fois-ci, nous allons présenter une phytotière de 100 litres destinée aux restaurants. Et nous avons prévu de faire goûter de la spiruline fraîche, cultivée chez un producteur d’Ile-de-France, aux 400 convives annoncés aujourd’hui au forum », décrivait, hier, depuis l’Élysée, Georges Garcia, de la start-up Alg & You. L’ingénieur toulousain est, avec le biologiste quimpérois Pierre Mollo, l’un des promoteurs de la spiruline en tant qu’aliment du quotidien pour tous, y compris pour lutter contre la malnutrition dans le monde.
la richesse de cette micro-algue, c’est notamment sa teneur en protéines (+ de 70 %). Dans une cuiller à café, on a son taux de protéines pour la journée.
Elle contient aussi des micronutriments comme du fer, des vitamines », souligne le spécialiste du plancton. Actuellement, 140 spiruliniers la cultivent en France, dont quatre en Bretagne.
« Ils produisent 14 % à 18 % de la consommation nationale. Ils ont, en direct, entre trois et cinq fois plus de demandes que ce qu’ils peuvent produire.
On peut faire plus, former et inciter des producteurs à s’installer, y compris en milieu urbain en montant des bassins et bioréacteurs sur le toit des immeubles, comme j’ai pu l’observer en février à Bangkok (Thaïlande) », soutient Sébastien Quéré, un autre acteur quimpérois de La Voie bleue.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/bretagne/spiruline-la-phytotiere-a-l-elysee-23-05-2016-11077473.php#Sy2bER8RvuEBKxlH.99

.../...

Lire l’article complet ...

— -


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP