15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition
Accueil > Actualités de la mer > St-Jacques : une pêche sur fond de tension

St-Jacques : une pêche sur fond de tension

Dernière mise à jour le mardi 2 octobre 2012

Article paru
sur le site "Figaro Nautisme" - Dimanche 02 octobre 2012
Visualiser l’article original


La pêche à la coquille Saint-Jacques s’est ouverte lundi, en Manche est, sur fond de tension entre pêcheurs français et britanniques, les premiers réclamant une harmonisation des règlementations, a-t-on appris auprès du comité national des pêches.

"Les premiers bateaux sont déçus. Il n’y a pas les quantités annoncées (par l’Ifremer ndlr)", a affirmé Paul Françoise, président de la commission coquillages du comité national des pêches. L’autorisation de pêcher court jusqu’au 15 mai.

L’Ifremer a estimé le gisement Manche Est à 29.000 tonnes, du jamais vu selon M. Françoise. Mais les pêcheurs français pensent qu’une partie a déjà été exploitée, notamment par des navires écossais qui pêchent depuis août.

Le 20 septembre, le conseil régional de Basse-Normandie avait "demandé à ce que le droit communautaire puisse être équitable", ajoutant que "la pêche bas-normande reste une pêche artisanale qui connaît de graves difficultés".

Le vice-président du conseil régional PS Stéphane Travert, qui est aussi député de la Manche, doit rencontrer lundi soir Frédéric Cuvillier, ministre délégué à l’économie maritime à ce sujet, selon la Région.

La question pour les pêcheurs est en outre de savoir à quel prix la coquille sera vendue cette saison. A la criée de Port-en-Bessin (Calvados), la première pêche de la saison était à 2,15 euros le kilo, soit le même niveau qu’au début de la saison passée, selon M. Françoise. Les prix remontent après en général.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP