15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous
Accueil > Actualités de la mer > Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo]

Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo]

Dernière mise à jour le mardi 10 juillet 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 00 Juillet 2018
Visualiser l’article original


Ce dimanche, l’eau est redevenue claire comme de l’eau de roche, après sa coloration orangée de la veille, sur les plages du Sud Finistère.

C’est un grand ouf de soulagement qui a été poussé par les vacanciers ce dimanche, et encore plus par les professionnels du tourisme du littoral sud finistérien. Samedi à midi en effet, l’eau avait pris une coloration orangée sur certains rivages, notamment dans les secteurs de Moëlan-sur-Mer, Clohars-Carnoët, et ce jusqu’à la pointe de Trévignon, à Trégunc. Par principe de précaution, trois arrêtés municipaux avaient alors été pris interdisant la baignade dans un premier temps, avant de la restreindre, dans certaines zones..
Un dégazage sauvage était murmuré et redouté. Les analyses ont alors rapidement été effectuées par l’Agence régionale de santé (ARS) et la station d’Ifremer de Concarneau, et les premiers retours ont permis de lever les derniers doutes samedi soir.
Le bloom, un phénomène très rapide

« Il s’agissait bien de ce dont on pensait », a indiqué ce dimanche en fin de journée Marcel Le Pennec, maire de Moëlan-sur-Mer. « L’eau orangée est repartie avec la marée samedi soir. Il s’agissait bien d’algues. Les plages ne présentent plus aucun risque », a ajouté l’élu. En termes plus scientifiques, c’est un bloom phytoplanctonique, ou encore une efflorescence algale, qui a été constaté samedi. Toutes les conditions étaient réunies pour que le phénomène se produise : une eau très oxygénée, riche en nutriments et une grande lumière pour que la photosynthèse se produise. « Ces algues sont en train de se détruire très rapidement, notamment dans les petites criques. Il faut juste éviter de ramasser coquillages et poissons dans ces criques, pendant quelques jours, par précaution », ajoute le maire.

Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP