23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Syrlinks intègre une balise de détresse miniature dans les gilets de (...)

Syrlinks intègre une balise de détresse miniature dans les gilets de sauvetage

Dernière mise à jour le mercredi 8 juin 2016


.

Syrlinks intègre une balise de détresse miniature dans les gilets de sauvetage

Filières
Mer

Publié par :
Rennes Atalante
Contact :
Agathe Ondrejeck Contactez nous
Tél : 02 99 12 73 73
Publié le : 24 mai 2016

Brève
La société rennaise Syrlinks a créé, pour le nautisme et la plaisance, une balise de détresse miniature intégrée dans un gilet de sauvetage permettant de prévenir les secours en cas de chute dans l’eau.

Pour que cette innovation soit possible, les ingénieurs de Syrlinks sont parvenus à diminuer la taille de la balise et de ses batteries tout en optimisant leur consommation, afin qu’elles puissent être intégrées dans les équipements de sécurité maritime.

Ces balises miniatures à faible coût épousent la forme des équipements de sécurité maritime tels que les gilets de sauvetage et prochainement, les radeaux de survie. Elles déclenchent automatiquement un signal de détresse dès qu’une personne tombe à l’eau. Ce signal fonctionne dans les zones maritimes situées à moins de 10 milles des côtes et peut alors être capté par des navires ou des stations de secours côtières.

Syrlinks a développé ce dispositif d’alerte en partenariat avec Plastimo Marine, entreprise de gilet de sauvetage et de radeaux de survie basée à Lorient, et avec l’IETR, Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes, spécialisé dans le domaine des antennes. Ce projet collaboratif, nommé Flexbea, est un projet labellisé par le pôle Mer Bretagne Atlantique et l’État dans le cadre des projets du Fonds unique interministériel (FUI). Il est financé conjointement avec la Région Bretagne et Rennes Métropole.
.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP