18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion
Accueil > Actualités de la mer > Tara. « Il y a des déchets plastique partout »

Tara. « Il y a des déchets plastique partout »

Dernière mise à jour le vendredi 21 novembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 12 Novembre 2014
Visualiser l’article original



La goélette Tara est attendue à Lorient le samedi 22 novembre, au terme d’une expédition de sept mois en mer Méditerranée, à la chasse aux déchets plastique.
Entretien avec le capitaine du voilier, Martin Hertau, à quelques jours de la fin de cette campagne scientifique et de sensibilisation du grand public.
Quels sont les objectifs scientifiques de l’expédition Tara Méditerranée ?
C’est une mission d’études sur les déchets plastiques en mer Méditerranée : répartition spatiale des fragments de plastique flottants - des déchets de 0,3 mm à 50 mm - mais aussi leurs caractéristiques chimiques. Ainsi que les microbes attachés à ces plastiques et le plancton en contact avec ces fragments.
Pourquoi avoir choisi la mer Méditerranée ?
En raison de ses particularités... 90 % des déchets que l’on trouve dans cette mer proviennent de la terre. Les zones côtières méditerranéennes abritent une très forte densité de population. Et 30 % du trafic maritime mondial s’y concentre. Bien qu’elle ne représente que 0,8 % de la surface océanique mondiale, la Méditerranée abrite 8 % de la diversité biologique marine mondiale.
C’est une mer quasi-fermée dont l’eau met 90 ans à se renouveler.
Comment avez-vous procédé techniquement ?
Nous avons utilisé un filet manta - un filet de surface avec des ailes, d’où son nom pour collecter les micro et macro-déchets entre la surface de l’eau et 20 cm de profondeur. C’est le même principe que celui utilisé sur les missions de 2011 (Pacifique) et 2013 (Arctique) mais en plus léger.
Les prélèvements ont été faits en différents endroits : loin des grandes villes, au large des métropoles et dans les courants - à l’intérieur, à l’extérieur et dans les courants proprement dits.
Quels sont les premiers enseignements ?
Nous avons réalisé 280 filets mantas en sept mois...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP