21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé
Accueil > Actualités de la mer > Tara Océans. Retour aux sources en Arctique

Tara Océans. Retour aux sources en Arctique

Dernière mise à jour le samedi 11 mai 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 06 Mai 2013
Visualiser l’article original


Cette nouvelle aventure scientifique « Tara Océans Polar Circle » durera sept mois. Elle conduira marins et scientifiques du deux mâts de la Russie au Canada, en passant par l’Alaska et le Groënland, une circumnavigation de 25.000 km empruntant les passages du nord-est et du nord-ouest, pendant la fonte de la banquise en été. La clef de voûte de cette expédition autour du pôle Nord est, encore une fois, l’étude du plancton, d’origine végétale (phytoplancton) ou animale (zooplancton), des virus aux larves de poissons, dans la foulée de la précédente circumnavigation de Tara, de 2009 à 2012, sur les mers et océans... à l’exception de l’Arctique. Une moisson de quelque 30.000 échantillons de micro-organismes marins a été recueillie pendant cette dernière expédition. Elle est actuellement à l’étude dans plusieurs grands laboratoires de biologie marine. Mais, ont constaté les scientifiques, plus de 60 % des gènes déjà identifiés parmi ces échantillons étaient inconnus des biologistes marins. L’objectif général de ce tour de l’Arctique est donc de parfaire et de conclure cette première étude intégrée des écosystèmes planctoniques (98 % du volume de la biosphère) qui absorbent 50 % du CO2.

Record de fonte de la banquise d’été

Pour Étienne Bourgois, le patron des expéditions Tara, « ce tour de l’Arctique prend tout son sens alors que la banquise d’été a enregistré, l’année dernière, un record historique de fonte et fut réduite à 3,4 millions de km², une superficie jamais atteinte depuis que des mesures scientifiques existent ». « Observer l’éventuel impact de ce réchauffement dans les hautes latitudes sur l’évolution de l’écosystème planctonique, à l’origine de la vie sur Terre, est vital », poursuit Étienne Bourgois. Les scientifiques français embarqués sur Tara mais aussi russes et canadiens, vont procéder à une quinzaine de stations de prélèvements à diverses profondeurs et en lisière de banquise, là où l’activité planctonique est la plus importante, notamment lors des blooms (efflorescence) printaniers. En complément de cette approche biologique globale, d’autres questions spécifiques à l’Arctique seront abordées, comme l’évaluation des taux de mercure présents dans l’atmosphère et dans la mer ou encore, la concentration de particules de plastique.

Première réussie en 2007

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP