20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer
Accueil > Actualités de la mer > Tara. Plongée dans les récifs coralliens

Tara. Plongée dans les récifs coralliens

Dernière mise à jour le mercredi 1er juin 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 28 Mai 2016
Visualiser l’article original


Depuis 2003, la goélette scientifique Tara sillonne les continents.
Aujourd’hui, elle quittera Lorient pour sa 11e expédition. Son port d’attache se prépare à hisser le grand pavois pour le départ de l’équipe de chercheurs qui, pendant deux ans et demi, vont ausculter les récifs coralliens du Pacifique.
Trois ans après sa dernière grande expédition, « Tara Oceans » (2009-2013), qui l’avait menée dans les eaux de l’Arctique pour mieux connaître l’écosystème planctonique marin, Tara larguera les amarres aujourd’hui pour mettre le cap sur l’Asie et le Pacifique. Arrivée fin novembre 2014 à Lorient, son port d’attache, la goélette s’attaque à un nouveau défi : d’ici septembre 2018, parcourir 100.000 km et voguer sur sept mers et océans (océan Atlantique, mer des Caraïbes, océan Pacifique sud, mers de Chine orientale et méridionale, mer des Salomon, mer de Corail).
L’objectif de cette 11e expédition étant de dresser un état des lieux de la biodiversité corallienne. Selon Serge Planes, chercheur au CNRS et directeur scientifique de l’expédition, « Tara Pacific tentera de dévoiler la biodiversité d’un récif. Le but est de se faire une idée réelle de la diversité globale d’une colonie corallienne ».
Une équipe de 70 scientifiques
Durant ces deux ans et demi, l’équipe de Tara va prélever 40.000 échantillons susceptibles d’apporter de nouveaux éléments sur le rôle encore inconnu d’organismes comme les virus, bactéries et micro-algues impliqués dans l’adaptation des récifs coralliens et d’appréhender leurs capacités d’adaptation aux changements climatiques et environnementaux.
Pour l’équipage de Tara, composé de six marins et sept scientifiques en permanence (sur les 70 scientifiques interterdisciplinaires coordonnés par le CNRS et le Centre scientifique de Monaco, qui se relaieront à bord), ce seront 30 pays visités donnant lieu à 70 escales et à une traversée (la plus longue) de 31 jours de navigation qui les mènera (sans escale) de Taiwan à Fidji.
Lorient en fête pour son départ

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP