22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Taxe mouillage. La Bretagne épargnée

Taxe mouillage. La Bretagne épargnée

Dernière mise à jour le jeudi 12 mars 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 11 Mars 2015
Visualiser l’article original


Chaque année, des centaines de bateaux mouillent le long du littoral corse.
Chaque année, des centaines de bateaux mouillent le long du littoral corse. Imaginée pour soulager les zones marines protégées de la Corse, la taxe mouillage fait grand bruit jusqu’en Bretagne.
Plaisanciers et professionnels du secteur craignent une extension de la mesure. Le texte prévoit la possibilité pour les collectivités territoriales ou pour les établissements publics qui contribuent à la gestion d’une aire marine protégée mentionnée d’appliquer une redevance de mouillage pour tout navire y mouillant par tout dispositif. Le montant de cette taxe dépendra du temps passé à l’ancre et de la taille (20 € le mètre) du navire.
Première étape ? À l’exception des aires marines de Corse et des Pyrénées Orientales, qui fonctionnent sous la responsabilité de leur collectivité locale, les autres zones marines sensibles sont gérées par l’établissement national des aires marines protégées.
« Ce texte ne peut donc en l’état concerner les autres aires marines et la Bretagne », décrypte la députée de Brest Patricia Adam. Faut-il craindre pour autant une généralisation de la mesure ?
Ils sont nombreux à être montés au créneau depuis l’émergence de ce nouvel impôt censé diminuer la pression des navires de plaisance fréquentant les aires marines de Méditerranée. « Justifiée pour la Corse » La Fédération des industries nautiques ainsi qu’un bon nombre d’associations de pêcheurs plaisanciers n’ont pas tardé à s’opposer à la mesure.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP