18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Actualités de la mer > Tearii Alpha reçu à l’IFREMER à Paris

Tearii Alpha reçu à l’IFREMER à Paris

Dernière mise à jour le vendredi 26 juillet 2013

Article paru
sur le site "Tahiti-infos" - xx Juillet 2013
Visualiser l’article original


Le ministre des Ressources marines, des Mines et de la Recherche, Tearii Alpha a rencontré mardi après-midi à Paris, le directeur général délégué de l’IFREMER, Patrick Vincent. Le ministre a présenté la vision de développement maritime du Pays et exprimé le souhait qu’elle soit prise en compte dans la définition des prochains objectifs quadriennaux de l’établissement.

Les échanges ont porté notamment sur le développement de l’aquaculture d’espèces lagonaires (poissons, crustacés, holothuries, algues) très prisées sur les marchés asiatiques. « Il faut préparer l’aquaculture de demain et l’IFREMER est prête à nous apporter son appui technique et effectuer un transfert de savoir dans ce domaine » s’est réjoui Tearii Alpha à l’issue des discussions. Le ministre a par ailleurs demandé à ce que ce soutien soit élargi à la crevéticulture. « La dernière phase du transfert de savoir doit être accélérée et réalisée avant le départ à la retraite des chercheurs » a-t-il insisté.

Tearii Alpha a d’autre part exposé les programmes innovants Polyperl et Adequa menés en partenariat avec l’IFREMER et visant à définir la qualité des perles en fonction de la lignée génétique des huîtres. La Polynésie française fait figure de leader mondial dans ce domaine.

Définir une politique de recherche innovante

Le ministre a également exprimé le souhait d’achever rapidement l’inventaire des sites au potentiel minier intéressant, de manière à mettre en place dès que possible un site d’extraction innovante. Tearii Alpha a rappelé la présence d’encroûtement cobaltifères, d’amas hydrosulfurés et de terres rares sur le plancher océanique de la ZEE polynésienne, constituant autant de sources de richesse à valoriser pour le Pays.

Patrick Vincent a fait part de la volonté de l’IFREMER de participer avec les principaux organismes nationaux de recherche, le CNRS, l’IRD et le BRGM, à la réflexion visant à définir les objectifs à court et moyen termes d’une politique de recherche et de développement innovante, adaptée aux différents bassins océaniques

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP