Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Ténia du poisson. À Rennes, sept cas qui interrogent

Ténia du poisson. À Rennes, sept cas qui interrogent

Dernière mise à jour le vendredi 17 mai 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 16 Mai 2019
Visualiser l’article original


Sept cas de ténia du poisson ont été enregistrés en deux ans au CHU de Rennes. Ils sont liés à la consommation de sushis, même si le mode d’importation du parasite n’a pas été élucidé à ce jour.

Comme révélé par nos confrères de France Bleu Armorique, sept cas de ténia du poisson ont été enregistrés au CHU de Rennes. « Nous avons diagnostiqué ces cas sur une courte période de deux ans », nous a confirmé ce jeudi le professeur Florence Robert-Gangneux. « Nous avons fait le séquençage des parasites et identifié précisément l’espèce ». Il s’agit du bothriocéphale, une espèce japonaise.

« C’est un parasite qui ne s’acquiert que par consommation de poisson cru ou mariné. Les poissons incriminés sont ceux classiquement utilisés dans la confection de sushis », explique Florence Robert-Gangneux. Les patients ont reconnu qu’ils fréquentaient des restaurants japonais. Ils n’ont pas voyagé en Extrême-Orient et n’ont pas mangé leurs sushis au même endroit. Le mode d’importation des poissons contaminés n’a pas été élucidé pour le moment.

Enquête nationale

Ces cas sont-ils isolés ? « Nous sommes, pour l’instant, les seuls à en avoir signalé, mais je suis en train de m’en assurer par une enquête nationale », conclut Florence Robert-Gangneux.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP