22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Thon rouge : les attentes des Méditerranéens envers l’Iccat

Thon rouge : les attentes des Méditerranéens envers l’Iccat

Dernière mise à jour le mardi 19 novembre 2013

Article paru
sur le site "Le Marin" - 15 Novembre 2013
Visualiser l’article original



Contrôles, saison, quotas : les pêcheurs de Méditerranée espèrent quelques avancés de la réunion extraordinaire de l’Iccat (commission internationale de la conservation des thonidés de l’Atlantique), au Cap (Afrique du Sud), du 18 au 25 novembre. Car le thon rouge va mieux.

L’an dernier, le comité scientifique avait noté les premiers signes de rétablissement du stock. Et l’Iccat avait fixé le quota global légèrement à la hausse : 13 500 tonnes pour 2013 et 2014 (contre 12 900 tonnes en 2011 et 2012). Certains pays comme Malte ou l’Italie poussent à ouvrir un peu ce quota, ce qu’approuvent certains senneurs méditerranéens qui observent du poisson partout.
Ça « permettrait aux armements qui ont de tous petits quotas de souffler un peu ».

L’OP Sathoan espère, elle, la suppression du double contrôle, pour ne garder que celui qui fait foi, et ainsi limiter l’immobilisation des navires et équipages. Quant aux palangriers méditerranéens, ils espèrent que l’amélioration du stock permettra d’élargir la saison de pêche. Une nouvelle évaluation de ce stock est prévue en février 2014.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP