29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Actualités de la mer > Thon tropical. Des mesures a minima

Thon tropical. Des mesures a minima

Dernière mise à jour le lundi 6 juin 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 juin 2016
Visualiser l’article original


.Va-t-on enfin protéger efficacement le thon tropical de la surpêche dont il fait l’objet dans l’océan Indien ?
Pas vraiment. Le chemin semble encore long au vu des décisions prises par la commission thonière de l’océan Indien (CTOI) qui vient de tenir sa plénière annuelle sur l’île de la Réunion.
Les débats ont porté sur la chute du stock de thon albacore (qui représente 40 % des conserves de thon commercialisées sur le marché français) et sur une limitation du nombre de dispositifs de concentration des poissons.
Très alarmistes sur l’état de la ressource, les experts du comité scientifique avaient préconisé il y a quelques mois de réduire de 20 % les captures de thons albacore pour parvenir à régénérer les stocks d’ici à 2024.
L’appel n’a pas été vraiment entendu.

« Des avancées »
Selon les décisions de la commission, les thoniers senneurs devront réduire de 15 % leurs captures

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP