25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement
Accueil > Actualités de la mer > Trois millions de naissains semés en baie

Trois millions de naissains semés en baie

Dernière mise à jour le jeudi 21 juin 2012

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Jeudi 21 Juin 2012
Visualiser l’article original



Trois millions de naissains semés en baie

Depuis la semaine dernière, une vaste opération de réensemencement de la baie est en cours. Objectif : stabiliser la ressource en coquilles Saint-Jacques, en baisse constante depuis plusieurs années.

Le deuxième gisement français de coquilles Saint-Jacques, qui est aussi le plus productif d’Europe, n’est pas en danger. Mais au regard de la baisse constante de biomasse en baie de Saint-Brieuc ces dernières années, cumulée à une reproduction des coquilles jugée extrêmement faible en2010 et2011, il était devenu urgent de réagir.

Trois millions de naissains chaque année

Dès son élection, en début d’année, Alain Coudray, président du comité départemental de la pêche, a lancé une vaste opération de réensemencement (Le Télégramme du 26mars). L’objectif étant de semer chaque année, jusqu’en 2015, trois millions de naissins achetés à l’écloserie de Tinduff, à Plougastel-Daoulas (29). Coup total de l’opération : près de 800.000 €, dont 266.000 € à la charge des pêcheurs. Si la croissance de ces petites coquilles de 3 à 5cm est conforme à ce qui est attendu, elles seront pêchables en 2014. Mais ce qu’espèrent avant tout les patrons des 217 coquilliers qui sillonnent la baie chaque année, c’est qu’elles seront en mesure de se reproduire. Pour maintenir un seuil de production et donc un chiffre d’affaire acceptables (1) à l’avenir. Conscient que cette démarche expérimentale n’est pas un fin en soi et que la gestion de la zone va devenir de plus en plus complexe, Alain Coudray veut toutefois croire en sa réussite. « Les premières constatations effectuées par nos plongeurs après les premiers semis, en début de semaine dernière, sont plutôt rassurantes, souligne-t-il. Les coquilles s’enfouissent dans le sable, c’est un premier succès. »

460.000 naissains livrés hier

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP