11 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Truite de mer - Aux rosés des prés

Truite de mer - Aux rosés des prés

Dernière mise à jour le lundi 7 janvier 2013

La truite de mer sauvage est un poisson magnifique, dont la saveur de la chair a une finesse délicieuse. Malheureusement elle ne parvient sur nos côtes qu’en de très courts moments et n’est pas facile à pêcher !
On peut trouver ici ou là de la truite d’élevage mais, même quand elle est très bonne, la chair n’a pratiquement rien à voir avec celle du poisson sauvage.



Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 à 2 truites suivant taille et poids,
- 1 sachet de court-bouillon,

- 800 g de rosés des prés (à défaut des champignons de Paris frais)
- 50 g de beurre baratté salé,
- persil frisé haché menu,
- sel de mer,

- poivre noir du moulin.


Mode de préparation :

Mettre vos assiettes à chauffer.

Parer votre truite :
- la vider,
- l’écailler,
- la laver et l’essuyer soigneusement.

- éplucher vos champignons,
- séparer pieds et chapeaux,
- émincer le tout finement.

- dans une sauteuse, faire suer les champignons émincés,
- ajouter un rien de beurre,
- cuire à feu vif 6 à 8 minutes (dans le cas des champignons de Paris 10 minutes), en les salant très peu vers la fin de la cuisson,
- réserver au chaud.

- dans un faitout (taille en fonction de celle de la truite), ou dans une poissonnière, diluer le sachet (ou une tablette) de court-bouillon dans l’eau nécessaire pour cuire les poissons,
- porter à ébullition,
- puis fermer la source de chaleur.

- déposer votre truite et compter 12 à 14 minutes suivant grosseur.

- pendant ce temps, faire fondre votre beurre,
- le laisser frémir,
- ajouter le persil frisé,
- laisser revenir 3 à 4 minutes,
- garder au chaud.

- à l’issue de la cuisson, lever les filets et retirer les peaux,
- servir à l’assiette sans oublier de déposer quelques grains de sel sur chaque filet (ou, si vous en avez de fleur de sel), mettre un peu de beurre persillé et des champignons sur chaque assiette.

C’est un mets succulent !


Quel vin pour accompagner ce plat ?

- Bordeaux blanc,
- Pinot gris.

L’abus d’alcool est dangereux pour votre santé. À consommer avec modération.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP