19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Actualités de la mer > Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement

Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement

Dernière mise à jour le dimanche 10 mars 2013

Article paru
sur le site "Metro" - 07 Mars 2013
Visualiser l’article original


La puissance du tsunami qui a frappé le Japon en mars 2011 a charrié au large une quantité considérable de déchets de toute sorte. Deux ans après la catastrophe, les débris se sont dispersés, voyageant pour certains jusqu’aux côtes américaines. Début 2012, de premiers débris légers ont échoué sur la côte nord du Pacifique qui devrait recueillir de nouveaux débris dans les prochaines années. Parties d’immeubles, voitures, bateaux, mobilier urbain, matériel de pêche... Les éléments arrachés à la côte japonaise le 11 mars 2011 sont extrêmement variés. Selon les chiffres officiels fournis par le Japon, environ 3 millions et demi de tonnes de débris ont immédiatement coulé et quelque 1,5 million de tonnes ont été entraînées au large.

Pour l’ONG environnementale française Robin des Bois, "le tsunami aurait éjecté dans l’océan Pacifique au minimum l’équivalent de 3.200 années de déchets rejetés en mer par le Japon en situation de routine". Pour appréhender l’étendue de la catastrophe, l’ONG explique que le volume dispersé en quelques heures dans Pacifique serait équivalent à celui accumulé depuis plusieurs décennies dans l’Atlantique et le Pacifique réunis, rapporte l’AFP.

Pollution au plastique

Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), la majorité des modélisations sur le déplacements des débris en mer montre que ces derniers se concentrent principalement au nord et à l’est de l’archipel d’Hawaï. Parmi eux, certaines grosses pièces peuvent représenter encore un danger pour la navigation.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP