13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été
Accueil > Les espèces > Poissons > Turbot

Turbot

Scophthalmus maximus

Dernière mise à jour le vendredi 24 juin 2016

Le turbot est l’un des tout premiers pour la richesse de ses arômes !
Gros, il est souvent découpé en darnes pour être grillé, ou être présenté en sauce.
En Bretagne et en Normandie c’était la pièce maîtresse des grands repas de famille.



Nom usuel turbot
Noms régionaux turboden (Bretagne), turbota (Bayonne),

rhum clavellat (Méditerrannée)

Nom en anglais turbot
Caractéristiques
Taille commune relevée 40 à 50 cm
Taille maximale à l’âge adulte 1 m
Poids maximum relevé 25 kg
Maturité sexuelle mâle 3 à 4 ans, femelle 4 à 5 ans
Durée de vie maximale relevée 27 ans
Profondeur habituelle
Sédentaire pélagique à l’état de juvénile
Pélagique
État de la ressource évaluée en baisse, poisson rare
Poisson benthique
Moyens de pêche Filet dormant vertical
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
30 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Notes et Commentaires :

Le turbot possède des tubercules osseux sur le dos ; un simple toucher de son dos suffit à le reconnaître et à le différencier des autres poissons plats dont la barbue.


Habitat et habitudes alimentaires :

- le turbot se tient au fond (20 / 30 m) sur le sable ou les gravières
- plus il vieillit plus il aime les fonds plus profonds et souvent même jusqu’à 150 mètres
- il se nourrit le plus souvent la nuit, de poissons : harengs, vives, équilles, plies etc. quand il est adulte mais aussi de vers et de petits bivalves quand il est jeune.


Conseils d’achat :

- le turbot doit être gluant au toucher, les nageoires et la queue doivent être d’aspect mouillé.
- les nageoires et la queue ne doivent pas êtres collées, durcies, ce qui entraînerait un refus d’achat.


Recette :
Turbot poêlé


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP