18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse
Accueil > Les espèces > Poissons > Turbot

Turbot

Scophthalmus maximus

Dernière mise à jour le vendredi 24 juin 2016

Le turbot est l’un des tout premiers pour la richesse de ses arômes !
Gros, il est souvent découpé en darnes pour être grillé, ou être présenté en sauce.
En Bretagne et en Normandie c’était la pièce maîtresse des grands repas de famille.



Nom usuel turbot
Noms régionaux turboden (Bretagne), turbota (Bayonne),

rhum clavellat (Méditerrannée)

Nom en anglais turbot
Caractéristiques
Taille commune relevée 40 à 50 cm
Taille maximale à l’âge adulte 1 m
Poids maximum relevé 25 kg
Maturité sexuelle mâle 3 à 4 ans, femelle 4 à 5 ans
Durée de vie maximale relevée 27 ans
Profondeur habituelle
Sédentaire pélagique à l’état de juvénile
Pélagique
État de la ressource évaluée en baisse, poisson rare
Poisson benthique
Moyens de pêche Filet dormant vertical
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
30 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Notes et Commentaires :

Le turbot possède des tubercules osseux sur le dos ; un simple toucher de son dos suffit à le reconnaître et à le différencier des autres poissons plats dont la barbue.


Habitat et habitudes alimentaires :

- le turbot se tient au fond (20 / 30 m) sur le sable ou les gravières
- plus il vieillit plus il aime les fonds plus profonds et souvent même jusqu’à 150 mètres
- il se nourrit le plus souvent la nuit, de poissons : harengs, vives, équilles, plies etc. quand il est adulte mais aussi de vers et de petits bivalves quand il est jeune.


Conseils d’achat :

- le turbot doit être gluant au toucher, les nageoires et la queue doivent être d’aspect mouillé.
- les nageoires et la queue ne doivent pas êtres collées, durcies, ce qui entraînerait un refus d’achat.


Recette :
Turbot poêlé


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP