29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Turbot - Darnes poêlées

Turbot - Darnes poêlées

Dernière mise à jour le samedi 16 juillet 2016



Turbot darnes poêlées


Ingrédients pour deux personnes :

- 2 demi-darnes d’un gros turbot,
(on compte 180 g en filet par personne, 220 g pour un poisson entier)
- 30 g beurre baratté salé,
- une cuillerée à soupe d’huile d’olive de bonne qualité


Matériel utile :

- une poêle épaisse d’un diamètre proportionné au poisson à cuire,
- des assiettes chaudes.


Mode de préparation :

- Mettre vos assiettes à chauffer (2 minutes au micro-ondes, puissance maximum).

- mettre votre poêle sur feu fort et la laisser bien chauffer,
- lorsqu’elle est bien chaude, y mettre un bon bout de beurre baratté salé (30 g),
- déposer vos darnes côté peau et compter 8 minutes sur feu moyen,
- retourner et compter encore 6 à 7 minutes, la chair doit devenir blanche, mais ne
plus avoir un aspect nacré, qui signifierait que l’intérieur n’est pas assez cuit.
- attention, la chair ne doit pas s’effriter, votre poisson serait trop cuit !

Servir sur des assiettes chaudes avec par exemple une sauce paprika-safran.


Que boire avec cette recette :

- Un Amphibolite,
- Un Harmonie,
- de l’eau plate ou gazeuse.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.


Notes, remarques et commentaires :

Attention à la cuisson des poissons plats épais, qui demandent une attention soutenue, préférer une cuisson plus longue sur feu moyen plutôt qu’une cuisson à feu vif qui cuit le dessus mais laisse l’intérieur gluant.

On peut bien entendu utiliser une cuisson pochée ; dans ce cas, il faudra adapter le temps minutieusement.
La cuisson à la vapeur peut également être utilisée, après plusieurs essais probatoires, un four à vapeur est alors un avantage certain.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP