20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > UE : interdire les rejets de poissons en mer

UE : interdire les rejets de poissons en mer

Dernière mise à jour le dimanche 3 mars 2013

Article paru
sur le site "Figaro Nautisme" - 27 Février 2013
Visualiser l’article original


L’accord fut laborieux mais il a finalement été trouvé ce mercredi, après 20 heures de négociation. Les ministres européens réunis à Bruxelles ont décidé l’interdiction progressive du rejet en mer des poissons non commercialisables (hors quotas, trop petits ou abîmés) qui représentent un quart des captures totales de l’UE. Il s’agit ainsi de limiter les captures inutiles. Les premières espèces concernées, dès 2014, sont les poissons pélagiques, ceux qui vivent dans les eaux proches de la surface (le hareng, la sardine, l’anchois, le maquereau ou le thon). L’application sera progressive selon les zones géographiques.

Le texte doit maintenant passer devant le Parlement européen, qui s’était prononcé le 6 février en faveur d’une interdiction progressive des rejets dès 2014, mais sans exception contrairement à l’accord trouvé ce mercredi.

L’Irlande espère boucler le dossier avant la fin de son mandat, en juin.

L’UE est la troisième puissance de pêche mondiale derrière la Chine et le Pérou, mais ses ressources halieutiques déclinent : 68% des stocks de poissons - 47% en Atlantique et 80% en Méditerranée - sont affectés par la surpêche.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP