20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Un Lorientais invente un nouveau modèle d’hydrolienne

Un Lorientais invente un nouveau modèle d’hydrolienne

Dernière mise à jour le mercredi 11 septembre 2013

Article paru
sur le site "Ouest-France Entreprises" - 10 septembre 2013
Visualiser l’article original


« Elle possède les avantages des autres hydroliennes sans leurs inconvénients. » François Clément est sûr de sa nouvelle création. Cet inventeur indépendant a mis au point un nouveau modèle d’hydrolienne, pour transformer les courants marins et fluviaux en électricité. « Mon prototype est un catamaran de 3 mètres, avec une turbine nouvelle. » Cette dernière tourne autour d’un axe vertical, avec des pales comme celles d’un hélicoptère. Le tout entraîne un alternateur électrique.

Selon François Clément, l’intérêt de cette hydrolienne est qu’elle est très simple à fabriquer, et ce, à faible coût. « La structure de la turbine offre peu de résistance à l’eau pour capter un maximum d’énergie, précise le retraité lorientais. Cette hydrolienne permet de produire de l’électricité, même dans des eaux à faible courant comme celle des fleuves ou des rivières. »
Brevet déposé

Pour sa nouvelle turbine, François Clément a obtenu récemment un brevet à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi). « Le document stipule qu’il n’existe pas de modèle similaire à celui-là. » Avant de délivrer le brevet, des ingénieurs ont vérifié la validité de l’invention. Pour le moment, le prototype n’a été testé que dans l’air. « Mais le milieu aquatique fonctionne comme le milieu aérien. La seule différence est que la puissance de l’eau est 850 fois supérieure à celle de l’air. »
Étude scientifique

L’inventeur indépendant a soumis son hydrolienne à l’étude d’Erwan Salomon, diplômé en mécanique des fluides et en architecture navale. Son analyse qualitative affirme que l’hydrolienne Clément « offre une variété d’implantations possibles » avec un rendement énergétique intéressant. Une étude quantitative du modèle reste toutefois à effectuer, dans l’eau et avec des outils informatiques.
Aucune réponse

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP