16 décembre : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !
Accueil > Actualités de la mer > Un garçon de 19 ans veut nettoyer les océans du plastique

Un garçon de 19 ans veut nettoyer les océans du plastique

Dernière mise à jour le vendredi 5 avril 2013

Article paru
sur le site "agir pour la planète" - 03 Avril 2013
Visualiser l’article original


Il n’a que 19 ans et pourtant son concept pourrait révolutionner l’environnement et les océans. En effet Boyan Slat a présenté son projet de nettoyer près de 99,9% des déchets qui encombrent nos océans et ce sur 5 ans et sans filets. Incroyable on vous dit !

C’est lors du TEDx de Delft aux Pays-Bas que cet étudiant en ingénierie aérospatiale a présenté son projet « The Ocean Cleanup ». Cet amoureux de la mer a té choqué lors d’une plongée aux Açores de voir autant de plastique alimenter les océans et détruire l’écosystème qui le compose.

Force à été de constater que l’utilisation du plastique se retrouve dans tous nos gestes du quotidien, il est impossible d’y échapper et malheureusement c’est environ 7 milliards de kilos de plastiques qui se retrouvent dans l’océan soit l’équivalent de 1000 tours eiffels.

Afin, entre autre, de préserver le plancton (élément vital à notre écosystème fragile) il est impératif de commencer le nettoyage de la mer. Certains scientifiques avaient prédits qu’il faudrait presque 80 000 ans pour recueillir avec des chalutiers tous ces déchêts. Mais Boyan et son bateau flanqué de longs bras montés sur des bouées, lui, l’envisage en 5 ans et ce, sans filets.Comment ça marche ?

La bonne idée de Boyan c’est de se servir des courants marins des gyres pour laisser l’océan s’auto-nettoyer. En effet en placant ces embarcations à toutes les zones de passages de déchêts qui dérivent logiquement grâce aux courants, c’est l’océan qui ramènera à l’homme le fruit de sa pollution.

Une idée brillante qui pourrait même être rentable. Les débris récupérés permettraient de générer plus d’argent qu’il n’en faudrait pour construire ce bateau original.

l’équipe d’ingénieur qui aide Boyan sur ce projet est encore en train de vérifier la faisabilité mais cette nouvelle est sans conteste une bouffée d’oxygène pour les amoureux de la mer et les écolos que nous sommes.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP