25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > Un garçon de 19 ans veut nettoyer les océans du plastique

Un garçon de 19 ans veut nettoyer les océans du plastique

Dernière mise à jour le vendredi 5 avril 2013

Article paru
sur le site "agir pour la planète" - 03 Avril 2013
Visualiser l’article original


Il n’a que 19 ans et pourtant son concept pourrait révolutionner l’environnement et les océans. En effet Boyan Slat a présenté son projet de nettoyer près de 99,9% des déchets qui encombrent nos océans et ce sur 5 ans et sans filets. Incroyable on vous dit !

C’est lors du TEDx de Delft aux Pays-Bas que cet étudiant en ingénierie aérospatiale a présenté son projet « The Ocean Cleanup ». Cet amoureux de la mer a té choqué lors d’une plongée aux Açores de voir autant de plastique alimenter les océans et détruire l’écosystème qui le compose.

Force à été de constater que l’utilisation du plastique se retrouve dans tous nos gestes du quotidien, il est impossible d’y échapper et malheureusement c’est environ 7 milliards de kilos de plastiques qui se retrouvent dans l’océan soit l’équivalent de 1000 tours eiffels.

Afin, entre autre, de préserver le plancton (élément vital à notre écosystème fragile) il est impératif de commencer le nettoyage de la mer. Certains scientifiques avaient prédits qu’il faudrait presque 80 000 ans pour recueillir avec des chalutiers tous ces déchêts. Mais Boyan et son bateau flanqué de longs bras montés sur des bouées, lui, l’envisage en 5 ans et ce, sans filets.Comment ça marche ?

La bonne idée de Boyan c’est de se servir des courants marins des gyres pour laisser l’océan s’auto-nettoyer. En effet en placant ces embarcations à toutes les zones de passages de déchêts qui dérivent logiquement grâce aux courants, c’est l’océan qui ramènera à l’homme le fruit de sa pollution.

Une idée brillante qui pourrait même être rentable. Les débris récupérés permettraient de générer plus d’argent qu’il n’en faudrait pour construire ce bateau original.

l’équipe d’ingénieur qui aide Boyan sur ce projet est encore en train de vérifier la faisabilité mais cette nouvelle est sans conteste une bouffée d’oxygène pour les amoureux de la mer et les écolos que nous sommes.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP