10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon
Accueil > Actualités de la mer > Un jeune néerlandais imagine une plateforme pour nettoyer les océans des (...)

Un jeune néerlandais imagine une plateforme pour nettoyer les océans des déchets plastiques

Dernière mise à jour le vendredi 14 juin 2013

Article paru
sur le site "bulletin electronique" - 12 Juin 2013
Visualiser l’article original


Boyan Slat, un jeune néerlandais de 19 ans, propose de nettoyer les quelques 7.25 millions de tonnes de plastique qui encombre les océans. Ces amas de déchets plastiques se retrouvent sous forme d’immenses plaques flottantes dans cinq bassins océaniques : Atlantique nord et sud, Pacifique nord et sud et océan Indien. Dans ces zones, la combinaison des courants marins et de la force de Coriolis liée à la rotation de la Terre crée de gigantesques vortex appelés gyres océaniques, où viennent s’amasser les matières plastiques qui flottent à la surface de l’eau. Avec les quantités de déchets rejetés en mer, ces plaques ont aujourd’hui atteint des proportions démesurées. Ainsi, la surface de la plaque située dans le nord du Pacifique équivaut à un tiers des Etats-Unis ou six fois la France, ce qui lui vaut le surnom de "7ème continent de plastique" ou de "grande poubelle du Pacifique" [1].

Etudiant en ingénierie aérospatiale à l’université de Delft aux Pays-Bas, Boyan Slat a imaginé une plateforme capable de débarrasser les océans de ces déchets plastiques. Son projet, baptisé The Ocean Cleanup Array [2], a été présenté dans le cadre de la conférence TEDx organisée à Delft en octobre 2012 (cf. vidéo ci-dessous). Il ambitionne de nettoyer les océans en 25 ans, à raison de 5 ans pour chaque gyre océanique.

L’une de difficultés pour récupérer ces déchets est leur taille. Ce sont en effet en grande majorité de petits fragments, des micro-plastiques dont le diamètre n’excède pas 5 mm. Ils ne peuvent donc pas être récupérer par des filets car une maille trop fine empêcherait le plancton de traverser. La solution imaginée par le futur ingénieur consiste à déployer un barrage flottant dans lequel seraient déviés les déchets avant d’être acheminés dans une plateforme de récupération. Ce dispositif permettrait ainsi de récupérer les matières plastiques flottantes, y compris celles de très petite taille, et le plancton pourrait nager librement sous la structure. La plateforme serait quant à elle autonome en énergie, alimentée par l’énergie solaire et les courants marins. Enfin, le projet pourrait même s’avérer rentable économiquement puisque le recyclage des matières plastiques récupérées pourrait générer jusqu’à 500 millions de dollars. Toutefois, comme ces déchets se trouvent essentiellement hors des eaux nationales et des zones économiques exclusives, aucuns Etat ne veut en assumer aujourd’hui la responsabilité, et encore moins le coût de nettoyage.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP