20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Un kit de survie aux changements climatiques

Un kit de survie aux changements climatiques

Dernière mise à jour le mercredi 10 avril 2013

Article paru
sur le site "Biofutur" - 09 Avril 2013
Visualiser l’article original


Face aux changements, le vivant possède une arme très efficace : l’évolution. Les changements climatiques ne feront pas exception : les espèces tenteront d’ajuster leur métabolisme aux modifications environnementales. Pour le milieu marin, l’acidification des océans est l’un des principaux périls prévus. Or des recherches menées dans les universités américaines Stanford et de Californie à Davis révèlent l’incroyable capacité d’adaptation de l’oursin de mer pourpre Strongylocentrotus purpuratus en réponse à l’augmentation de la concentration en CO2 dans son environnement.
Les échinodermes, larves ou adultes, ont été soumis à une eau enrichie en CO2 à des taux issus de projections réalistes du pH des futurs océans. Durant cette expérience, les biologistes ont associé l’analyse croisée du transcriptome à des mesures de croissance et au suivi du polymorphisme de 19 493 loci.
Au stade larvaire, l’acidification du milieu entraîne une diminution de la taille des animaux, sans que cela soit lié à un ralentissement développemental ou à une diminution de la proportion de S. purpuratus compétents pour la métamorphose. Selon les chercheurs californiens, ces observations sont cohérentes avec l’augmentation du coût énergétique nécessaire à la formation du squelette lorsque la concentration en CO2 est élevée. Les analyses ont aussi mis en évidence des variations dans l’expression de gènes impliqués dans la composition de la membrane plasmique et le transport ionique. Il semblerait que les larves, favorisées par des conditions de pH bas, soient issues d’une sélection garantissant un meilleur taux de survie grâce à des allèles stratégiques.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP