20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Un million de clics contre la pollution des mers par le plastique

Un million de clics contre la pollution des mers par le plastique

Dernière mise à jour le mardi 31 janvier 2012

Article paru sur le site "GoodPlanet.info" - Mercredi 25 Janvier 2012
Visualiser l’article original



Un million de clics contre la pollution des mers par le plastique

Près de 290 milliards de micro-fragments de plastique circulent en Méditerranée, selon les études de Expédition MED, une association dévouée à la lutte contre les déchets en mer. Ce n’est pas une fatalité ; les citoyens peuvent dire non à cette pollution grâce à une pétition proposée par l’association qui regroupe des bénévoles et des scientifiques.

« Nous retrouvons beaucoup de plastique à la surface des océans. Ces micro-déchets, de moins de 5 millimètres, proviennent à 80 % des terres et 20% des activités maritimes dont la plaisance. Il s’agit de sacs plastiques décomposés, de résidus industriels ou plus surprenant de microparticules provenant du lavage des vêtements synthétiques en machine », explique Bruno Dumontet le chef d’expédition et fondateur d’Expédition MED. Invisibles ou confondus avec du plancton, ces déchets sont ingérés par les poissons et, à terme, finissent dans nos assiettes. Ils agrègent certains polluants dont les POPs (polluants organiques persistants), sans qu’on sache pour le moment les conséquences sanitaires que cela pourrait entraîner.

« J’ai découvert ce problème lors de missions de comptage et d’observation des espèces et des déchets plus visibles en Méditerranée. Jusqu’alors aucune donnée n’existait, c’est pourquoi l’association a décidé d’étudier le problème en effectuant des études de terrain et des prélèvements depuis notre voilier », ajoute Bruno.

Mais collecter les informations ne suffit pas, c’est pourquoi Expédition MED a décidé d’interpeller les pouvoirs publics grâce à une pétition déjà signée par plus de 20 000 personnes. « Le système de gestion des déchets ne fonctionne pas, il faut donc agir en amont et promouvoir l’eco-coneption. C’est-à-dire penser les produits pour qu’ils soient réellement biodégradables et sans risques pour l’environnement. Les technologies existent déjà, comme les plastiques à base d’amidon. Avec 1 million de signataires, la Commission européenne devra faire une proposition de loi, pour, espérons, fabriquer et de commercialiser ces produits dans le respect de l’environnement ».

Pour signer la pétition : http://www.expeditionmed.eu/petition/

Julien Leprovost


Expédition MED

L’expédition MED regroupe des scientifiques de plusieurs universités européennes ainsi que des bénévoles. Étudier les déchets plastiques en Méditerranée pour sensibiliser le public à ce problème environnemental majeur constitue leur mission principale. Ils sillonnent la Méditerranée à bord de leur voilier Halifax pour faire un état des lieux de cette pollution. Ils mobilisent l’opinion grâce à une pétition qui appelle à la réduction et à une meilleure conception des emballages.

http://www.expeditionmed.eu/fr/



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP