19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Un nouvel outil pour la qualité des eaux

Un nouvel outil pour la qualité des eaux

Dernière mise à jour le lundi 6 février 2012

Article paru sur le site "Sud-Ouest" - Vendredi 03 Février 2012
Visualiser l’article original



Un nouvel outil pour la qualité des eaux

Le SAGE Côtiers basques doit aider élus, usagers, et services de l’État à se mettre en conformité avec la loi.

La qualité de l’eau est, décidément, l’objet d’une multitude d’attentions. Il faut dire que les réglementations sont de plus en plus exigeantes. Que ce soit la directive européenne cadre sur l’eau, datant de l’an 2000, qui oblige les pays membres de l’Union à retrouver un bon état écologique des eaux d’ici 2015. Ou la loi française sur l’eau et les milieux aquatiques, datant de 2006, qui fixe l’objectif de 75 % des masses d’eau en bon état pour 2015.

Dans ce contexte réglementaire vient de naître le Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) Côtiers basques, qui est un outil à la disposition de la commission locale de l’eau, nouvelle instance composée de 46 membres répartis en trois collèges (élus, usagers et services de l’État), et présidée par Albert Larrousset, maire de Guéthary. Le SAGE est issu des orientations du Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux Adour-Garonne.

S’ajoutant aux outils déjà existants comme les contrats de bassin Uhabia et Sud Pays basque et les contrats d’agglomération, ce SAGE qui regroupe 19 communes a-t-il vraiment son utilité ? À la Communauté de communes Sud Pays basque, les membres de la commission (parmi lesquels la conseillère régionale Sylviane Alaux, Bernard Soudard, conseiller général du canton de Jurançon, Emmanuel Alzuri, maire de Bidart, Dominique Gibaud-Gentili, adjointe au maire de Bayonne, Georges Daubagna, adjoint au maire d’Anglet, tous deux conseillers communautaires à l’Agglo Bayonne Côte basque, ou encore Francis Laporte, chef d’entreprise représentant la CCI), se sont efforcés de prouver que c’était le cas.

Dans la cohérence
L’originalité de la démarche est de permettre à l’ensemble des acteurs locaux (élus, usagers, services de l’État) d’acquérir une vision d’ensemble des problèmes liés à l’eau sur un territoire allant du sud de l’Adour à la Bidassoa, d’identifier les enjeux sur lesquels ils souhaitent réfléchir ensemble, et d’agir « dans la cohérence ». Comment atteindre le bon état des masses d’eau d’ici 2015 ? Comment limiter et gérer les fermetures de plage lors de l’application de la nouvelle directive sur les eaux de baignade ? Comment concilier la gestion de l’eau et l’urbanisme ? Tels sont quelques-uns de ces enjeux qui incluent également la gestion des eaux transfrontalières. Ne se limitant pas au littoral, le territoire concerné englobe les bassins versant, source d’une pollution qui suit tout un cheminement avant d’aller se déverser dans la mer.

Loin d’être de simples chiffons de papier, les documents du SAGE, ont souligné les membres de la commission, seront opposables aux décisions administratives, y compris à un Plan local d’urbanisme.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP