15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Une larve, prédatrice du frelon asiatique

Une larve, prédatrice du frelon asiatique

Dernière mise à jour le mardi 9 septembre 2014

Article paru
sur le site "La 3 centre" - 25 juillet 2014
Visualiser l’article original


C’est peut-être une lueur d’espoir dans la lutte contre le frelon asiatique. Des chercheurs du CNRS de Tours ont découvert une espèce d’insecte capable d’éliminer le frelon. Il s’agit d’une petite guêpe. Elle pourrait devenir un rempart à l’expansion des frelons asiatiques responsables de nombreuses attaques mortelles sur l’homme et grand prédateur des abeilles dont il détruit les ruches.

Le frelon asiatique, introduit en 2004 en France est aujourd’hui présent dans près de 39 départements. En Indre-et-Loire, de 3 colonies repérées en 2009, elles sont passées à plus de 600 en 2013. "A terme, on s’attend à ce que le frelon asiatique colonise toute l’Europe, et une fois en Italie, il va coloniser toute la zone méditerranéenne", explique Denis Thiéry, spécialiste de la question à l’Inra. dans
Conops Vesicularis © CNRS Tours
les colonnes du Nouvel observateur.

L’étude menée par l’équipe de chercheurs d’Eric Darrouzet à Tours depuis un an sur la larve prédatrice du frelon s’avère donc cruciale. " Le Conops Vesicularis est un parasitoïde européen. On en trouve ici en Indre-et-Loire. Nous avons constaté qu’il avait changé d’hôtes. Auparavant, il pondait ses oeufs sur d’autres insectes, des bourdons et des guêpes. Il s’en est détourné pour s’installer sur le frelon asiatique."

Reste à vérifier que la petite guêpe Frelon asiatique ne fera pas de dégâts collatéraux...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP