25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Une quarantaine de bateaux de pêche empêchent le rejet en mer des boues d’un (...)

Une quarantaine de bateaux de pêche empêchent le rejet en mer des boues d’un port breton

Dernière mise à jour le samedi 25 mai 2013

Article paru
sur le site "La gazette" - 23 Mai 2013
Visualiser l’article original


Les navires ont ensuite remonté dans leurs chaluts plus d’une tonne de ces boues qu’ils ont déversées sur les quais du port voisin du Guilvinec, a constaté une correspondante de l’AFP.

Les boues déversées en mer sont constituées de vase, mais aussi de “macro-déchets, de bouteilles, de frigos”, a indiqué à l’AFP Dominique Faou, membre de l’Association de protection des pêcheurs professionnels du littoral, qui regroupe une cinquantaine de navires opposés à ces rejets en mer.

“C’est une vraie poubelle que le Conseil général (du Finistère, ndlr) et la commune de Loctudy jettent dans nos zones à langoustines par 90 mètres de fond”, a-t-il regretté.

“Cette vase a la même densité que de la roche”, a déploré un autre pêcheur, Johan Gueguen, également interrogé par l’AFP. “Au bout d’un mois de clapage, la zone est massacrée”, a-t-il assuré.

“On réclame l’arrêt des clapages partout en France, c’est inadmissible en 2013 de faire ce genre de choses”, a-t-il poursuivi.

Robin des Bois exprime, dans un communiqué, “sa solidarité avec les pêcheurs”, soulignant que la zone où sont rejetées les boues, au sud du Guilvinec, est “riche en biodiversité et en ressources halieutiques à vocation commerciale”.

“Ce blocage est de la légitime défense non violente face au rejet en mer des boues de dragage du port de Loctudy”, indique l’association écologiste.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP