26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?
Accueil > Actualités de la mer > Union européenne : un accord sur les possibilités de pêche pour l’année (...)

Union européenne : un accord sur les possibilités de pêche pour l’année 2014

Dernière mise à jour le mardi 21 janvier 2014

Article paru
sur le site "" - 16 Janvier 2014
Visualiser l’article original



Frédéric Cuvillier, ministre délégué en charge des transports, de la mer et de la pêche, s’est rendu à Cayeux-sur-Mer, dans la Somme le jeudi 16 janvier 2014, pour annoncer des mesures de lutte contre l’érosion et la submersion marines.

En France, près d’un quart du littoral recule
du fait de l’érosion côtière. Ce phénomène
naturel peut être aggravé par les activités
humaines et par les effets du changement
climatique, notamment les tempêtes, et peut
avoir un impact important pour la sécurité des
personnes et des biens. Par ailleurs, les
évènements climatiques exceptionnels,
associés à des coefficients de marée
importants, peuvent entrainer l’inondation du
littoral par submersion marine.
L’Etat et les collectivités locales du littoral
doivent, au-delà des choix d’urbanisme et d’aménage
ment adaptés et cohérents, prévoir sur
le long terme les conséquences des choix relatifs à
la protection du littoral et de ses usages, et
son adaptation aux phénomènes naturels.
DES DECISIONS
Le constat est connu. Il faut donc maintenant agir
de façon efficace et cohérente.
Philippe
Martin et Frédéric Cuvillier annoncent deux mesures
pour mieux adapter l’action de
l’Etat
.
1. Afin d’identifier les secteurs où l’érosion est
forte, nécessitant d’être intégrés en priorité
dans les politiques publiques et ainsi hiérarchiser
l’engagement de finances publiques
en matière de travaux et d’aménagements,
une méthode pour construire des
indicateurs nationaux homogènes sera déterminée en
2014
, permettant de suivre
l’évolution du trait de côte ; sur cette base,
il sera produit d’ici la fin de l’année une
première cartographie à l’échelle nationale de l’al
éa d’érosion côtière
,
afin de
permettre
une bonne connaissance des aléas et du fonctionneme
nt des écosystèmes
côtiers dans leur état actuel, avec une prévision d
e leur évolution à 10, 40 et 90 ans.
2.
Afin d’améliorer la prévention des risques littorau
x, il est nécessaire de favoriser
la cohérence et la coordination entre lutte contre
l’érosion et prévention de la
submersion.
Pour cela, un programme particulier dédié au littor
al proposant
une
gestion intégrée des risques littoraux
(inondations, submersions marines et
estuariennes, érosion...) est défini. Un certain nomb
re d’actions communes ont été
identifiées pour faire avancer les objectifs suivan
ts :
- 
mieux intégrer les risques naturels dans une dynami
que de recomposition spatiale des
territoires littoraux : il est nécessaire de planif
ier maintenant et de préparer les acteurs
à la mise en œuvre de la relocalisation à long term
e des activités et des biens exposés
aux risques littoraux, en fonction des enjeux et de
l’importance de l’érosion
- 
n’envisager les opérations de protection artificial
isant fortement le trait de côte que
dans des secteurs à très forte densité ou d’intérêt
stratégique national et les concevoir
de façon à permettre à plus long terme un déplaceme
nt des activités et des biens
- 
assurer une prise en compte conjointe des aléas su
bmersion et érosion dans les plans
de prévention des risques littoraux
- 
restaurer le fonctionnement des écosystèmes littora
ux (zones humides, cordons
dunaires, mangroves, récifs coralliens...) pour leu
r rôle en faveur de la protection du
littoral car ils constituent des espaces de dissipa
tion de l’énergie de la mer et
contribuent à limiter l’impact de l’érosion côtière
sur les activités et les biens.
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP