19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Ver polychète (ver)

Ver polychète (ver)

Serpula vermicularis

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



ver polychète (Serpula vermicularis)

Ce ver secrète un tube calcaire, cylindrique avec arêtes longitudinales.

- cet animal est toujours fixé sur un substrat dur.

- il mesure de 5 à 7 cm de long.

- il tire sa subsistance à l’aide de ses 70 filaments tentaculaires (genre de soies) de couleur vive jaune-orangé.

Quand le ver est dans son tube, ce dernier est fermé par un opercule calcaire coincé dans l’embouchure tronconique.
- malheureusement le déploiement des tentacules n’est visible que dans la mer et donc seulement par des plongeurs,
- néanmoins quelques aquariums marins sont susceptibles de permettre au grand public de les découvrir.

Quelques ouvrages rassemblant des dessins de peintres de la marine peuvent nous donner un aperçu tels que :
La biodiversité littorale vue par Mathurin Méheut (de Michel Glémarec)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP