19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
Accueil > Actualités de la mer > Visite de la lagune pour la journée des zones humides

Visite de la lagune pour la journée des zones humides

Dernière mise à jour le jeudi 14 février 2013

Article paru sur le site "l’Indépendant"
- 13 février 2013_ Visualiser l’article original


LA PALME Nous avons retracé dans notre édition d’hier, l’association de la LPO et du PNR dans le cadre des 9e journées mondiales des zones humides. Annie Fiandrino de l’IFREMER Sète intervint également, apportant des informations sur le milieu lagunaire, entre terre et mer souvent "sous pression" car les diverses activités humaines émanant des zones agricoles ou industrielles (selon la localisation) vont fréquemment engendrer des rejets sur les bassins versants. L’augmentation de la population de plus de 60 % en 30 ans sur le Languedoc-Roussillon est également un facteur à prendre en compte avec une augmentation des apports par les bassins versants, engendrant des dysfonctionnements (quantités excessives en azote et en phosphore par exemple) constatés sur la santé de la lagune avec une eutrophisation notamment. Mais les campagnes de sensibilisation et les grands travaux menés par tous les acteurs : Région, départements, communes, professionnels et particuliers ainsi que les différents organismes engagés dans la Charte Natura 2000 et autres actions en direction de l’environnement et du développement durable permettent d’envisager un avenir plus favorable pour ce milieu. Concernant le milieu lagunaire de La Palme, les suivis réguliers (tous les mois et tous les ans selon les tests) réalisés depuis plus de 10 ans par le PNR ont montré que l’étang palmiste est la lagune de référence du Languedoc-Roussillon mais reste sensible avec des pollutions accidentelles par exemple au printemps 2009 conduisant la commune à la totale réhabilitation de la station d’épuration. Les enjeux sont importants et la préservation des sites naturels, la bonne santé du milieu, une priorité pour André Pla, maire de La Palme et président du Comité de pilotage Natura 2000. Aujourd’hui, on peut dire que la lagune de La Palme est en bon état d’équilibre. Un équilibre écologique des masses d’eau continentales, littorales et de transition également. Un point noir dans cet horizon, les dépôts sauvages de déchets du BTP et de particuliers à La Palme et dans les communes voisines contre lesquels la municipalité palmiste s’est fermement engagée avec le PNR, la sous-préfecture de Narbonne et la commission des déchets du BTP Aude, en sensibilisant les "usagers" (professionnels et particuliers) sur les "bonnes pratiques", l’existence des 5 plateformes de récupération des déchets et déchetteries du canton, et les sanctions utilisables par les collectivités afin d’enrayer ces pollutions. D’autres actions seront encore menées conjointement avec les communes voisines pour la gestion des graus et la santé des étangs...
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP