19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Actualités de la mer > des millions d’anchois forment une marée noire

des millions d’anchois forment une marée noire

Dernière mise à jour le vendredi 25 juillet 2014

Article paru
sur le site "Futura environemment" - 23 juillet 2014
Visualiser l’article original



Le 8 juillet dernier, les étudiants de l’institut océanographique Scripps, sur la côte Pacifique des États-Unis, près de San Diego (entre Los Angeles et le Mexique), ont eu un beau spectacle. Une curieuse marée noire s’approchait de la plage, s’étalant en ondulations mouvantes devant la jetée de l’institut. Outre les océanographes, les spectateurs étaient nombreux, sur la côte, en surf ou en plongée, humains et animaux puisqu’au moins une otarie et un requin sont venus s’intéresser au phénomène.

Les anchois étaient peut-être en quête d’une eau plus fraîche

Cette chose s’étalait peut-être sur un kilomètre et demi (« one mile » écrivent les commentateurs) pour une largeur d’une centaine de mètres et une épaisseur d’environ trois mètres. Il s’agissait bien d’anchois, nageant en formation serrée, comme ils savent le faire, mieux encore que les sardines, semblant ne former qu’un seul organisme. Combien de poissons contenait ce banc ? Au moins un million, selon l’océanographe de l’institut Scripps David Checkley, interrogé par le quotidien The Huffington Post, mais peut-être un milliard…

Pourquoi un tel amoncellement si près de la côte, ce qui ne s’était pas vu depuis au moins trente ans ? Peut-être à cause de la température, avance David Checkley. L’eau était alors à 24 °C, ce qui est chaud pour des anchois qui préfèrent une ambiance plus fraîche. Mais, à ce moment, l’eau du large venait de se réchauffer plus rapidement que le long de la côte et les anchois auraient pu, ainsi, se rapprocher des eaux à plus faible température, jusqu’à buter sur les plages.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP