28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été 29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > ecologie-des-guepes-elevees-pour-parasiter-des-mouches-

ecologie-des-guepes-elevees-pour-parasiter-des-mouches-

Dernière mise à jour le vendredi 7 août 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 06 Août 2015
Visualiser l’article original


Les mouches transmettent des maladies au bétail et encrassent le matériel. Une société de Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec, Muscidia, en élève pour que des guêpes parasitent leurs nymphes. Ces guêpes en éclosion sont ensuite vendues à des agriculteurs, qui peuvent éviter ainsi de pulvériser un produit chimique pour se débarrasser des mouches. Environ 80 millions d’insectes parasitoïdes par an, sans doute un peu plus cette année et au moins autant de mouches dont elles tuent les nymphes en y pondant. C’est ce que produit la société Muscidia, près de Morlaix. Créée en 2008, elle emploie deux associés, Stéphane Le Cun et Antoine Le Saint. L’entreprise vend ces mini-guêpes en éclosion à des agriculteurs (essentiellement des éleveurs d’ovins, pour l’instant, mais aussi de vaches laitières). Ces derniers les répandent dans les étables pour qu’elles fassent de même : parasiter les mouches jusqu’à les faire disparaître, ou du moins diminuer fortement. Quand il n’y a plus de mouches, ces mini-guêpes (qui ne piquent pas), ne peuvent plus se reproduire et disparaissent à leur tour.

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP