19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > sciences-marines-brest-veut-le-siege-d’ifremer

sciences-marines-brest-veut-le-siege-d’ifremer

Dernière mise à jour le mardi 5 novembre 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 01 Novembre 2013
Visualiser l’article original



Brest souhaite accueillir le siège de l’Institut français de recherches pour l’exploitation de la mer (Ifremer), basé en région parisienne.

La demande est formulée dans le cadre du Pacte d’avenir pour la Bretagne. La réponse viendra de Matignon. Ifremer à Brest, c’est déjà une réalité. Sur 30 ha, la capitale occidentale de la Bretagne accueille, depuis 1964, le principal centre de recherche de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer. Plus de 1 000 personnes y travaillent, dont 600 de l’institut. Mais aujourd’hui, dans le cadre du pacte breton, Brest et la Bretagne en veulent plus : obtenir le siège d’Ifremer, aujourd’hui implanté à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne.

« Nous avons cosigné cette demande avec le président de la Région, explique François Cuillandre, maire de Brest. Pour réaffirmer notre volonté en la matière. » En effet, il y a une dizaine d’années, les élus bretons avaient déjà lancé l’idée, mais sans résultat. Pourtant, d’autres transferts de ce type ont eu lieu. Comme l’école nationale d’administration de Paris vers Strasbourg, le service hydrographique de la Marine (Shom) de Paris vers Brest ou encore le siège de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (Ipev) de Paris vers Brest.
Déjà 650 chercheurs sur la mer

Aujourd’hui, la demande a peut-être davantage de chances d’aboutir. La décision sera prise à l’issue de l’élaboration du Pacte d’avenir pour la Bretagne, piloté depuis Matignon par Gilles Ricono, conseiller spécial du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Les tensions économiques qui traversent la Bretagne pourraient jouer en faveur de la décentralisation. Un signal fort en faveur de la région.

Outre son aspect symbolique et économique, le transfert de l’ensemble des directions d’Ifremer à Brest conforterait la ville dans son leadership national et européen en matière de sciences de la mer. En plus d’Ifremer, la cité du Ponant abrite l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM), France Énergies Marines, le Shom, l’Ipev, une antenne de l’institut de recherche pour le développement (IRD) et, dans un genre plus grand public, Océanopolis.

Une étude de 2011 démontrait que 650 chercheurs planchent sur la mer à Brest. Ce qui en ferait le premier centre européen et le quatrième au monde derrière Qingdao, Shanghaï (Chine) et Hobart (Australie). Brest est première ex-aequo avec Tokyo pour les équipements scientifiques océanographiques (navires, supercalculateurs, bassins d’essais…). En nombre de publications scientifiques sur la mer, c’est la sixième ville mondiale.

La Région a, par ailleurs, programmé un investissement de 150 millions d’euros pour faire du port de Brest un acteur incontournable des énergies marines renouvelables.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP