Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > 6 à 12% des îles françaises menacées par la montée des eaux

6 à 12% des îles françaises menacées par la montée des eaux

Dernière mise à jour le mardi 17 septembre 2013

Article paru
sur le site "Figaro Nautisme" - 13 septembre 2013
Visualiser l’article original


La hausse inéluctable du niveau des mers, causée par le réchauffement climatique, menace à l’horizon 2100 entre 6 et 12% des îles françaises, principalement en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie, selon une étude parue dans Nature Conservation.
"Ces travaux montrent à quel point l’élévation du niveau de la mer est une nouvelle menace qui pèse sur la biodiversité" et "les politiques de conservation ou de sauvegarde d’espèces en danger doivent aussi prendre en compte les conséquences de ce processus inexorable", selon les auteurs de l’étude, chercheurs au CNRS/Université Paris-Sud.

Les scientifiques ont travaillé sur des hypothèses de hausse du niveau de la mer allant de 1 à 3 mètres autour de 2100, une fourchette désormais avancée par de nombreuses études. Ils sont croisé les profils de 1.269 îles françaises (sur les 2.050 existantes de plus d’un hectare) avec ces projections d’élévation des eaux. Selon leurs résultats, entre 6 % (dans l’hypothèse d’une hausse de 1 mètre) et 12% (hypothèse de 3 mètres) des îles françaises sont menacées d’être totalement submergées.
"La Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie seraient les régions les plus affectées", notent les chercheurs. La Nouvelle-Calédonie abrite 30% des îles menacées, la Polynésie française également 30% et la Méditerranée 10%. En termes de surface, cela représenterait 1,7 à 2% de la Nouvelle-Calédonie qui serait engloutie de façon permanente.

L’étude montre que "les espèces endémiques déjà répertoriées comme en danger par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) seront les plus vulnérables face à la hausse du niveau de la mer". La biodiversité des îles est de manière générale particulièrement riche : à titre d’exemple, les archipels français ne représentent que 0,08% de la surface des continents, mais abritent 1,4% des plantes, 3% des mollusques, 2% des poissons, 1% des reptiles et 0,6% des oiseaux.

Une étude étendue à l’échelle de la planète

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP