Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Activité de coopération opérationnelle bilatérale algéro-française de (...)

Activité de coopération opérationnelle bilatérale algéro-française de surveillance et de sécurité maritime

Dernière mise à jour le jeudi 31 mars 2011

Article paru sur le site "Le Portail des Sous-Marins" - Jeudi 24 Mars 2011
Visualiser l’article original



Activité de coopération opérationnelle bilatérale algéro-française de surveillance et de sécurité maritime

Dans le cadre général du renforcement de la coopération bilatérale entre l’Algérie et la France, l’activité de coopération opérationnelle baptisé "Raïs Hamidou 11" se déroulera du 25 mars au 12 avril en Méditerranée Occidentale, entre la France et l’Algérie.

Elle sera divisée en quatre grandes phases : une période à quai à Toulon du 25 mars au 2 avril destinée à la préparation des activités à la mer, une phase à la mer entre Toulon et Oran du 3 au 7 avril , une phase devant les côtes algériennes avec une opération aéro-maritime conjointe de recherche et d’interception en mer du 8 au 10 avril comportant un volet sauvetage (SAR). La dernière phase, du 10 au 12 avril sera consacrée au débriefing à l’occasion d’une escale à Alger.

A cette occasion, le commandant de la région maritime ouest algérienne se rendra à Toulon les 31 mars et 1er avril pour rencontrer le vice-amiral d’escadre Yann Tainguy, commandant la zone maritime Méditerranée.

Cette activité s’inscrit dans le cadre général de la dynamique de coopération et d’amitié entre les deux pays (accord de coopération dans le domaine de la défense signé le 21 juin 2008). Il a pour but la consolidation de la coopération opérationnelle entre les Forces navales algériennes et la Marine nationale française dans les domaines de surveillance et de sécurité maritime. Il vise à permettre le développement et l’interopérabilité entre les unités et le partage des expériences et des connaissances, favorisant ainsi l’aptitude des deux parties à opérer conjointement et à répondre, le cas échéant à une situation de crise (pollution, sinistre en mer, trafic illicite etc.)

Des moyens significatifs sont engagés par la France et l’Algérie.

Moyens engagés par la France et l’Algérie :

  • Bâtiments :
    • Frégate algérienne Rais Corso ;
    • Frégate française La Fayette ;
    • Bâtiment de soutien logistique algérien ;
    • 1 vedette garde-côtes algérienne ;
    • 2 navires de sauvetage algérien.
  • Hélicoptères et avions :
    • 1 aéronef de surveillance maritime algérien ;
    • 1 hélicoptère de recherche et sauvetage en mer algérien,
    • 1 avion de patrouille maritime français Atlantique 2

Source : Marine Nationale (CECMED)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP