Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »

Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »

Dernière mise à jour le lundi 2 juillet 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 29 Juin 2018
Visualiser l’article original


Septembre 2016 : la start-up Algaia reprenait l’usine de traitement d’alginates Cargill, à Lannilis, alors au bord du gouffre. Après cinq millions d’euros d’investissement, le site tourne aujourd’hui à plein et regarde l’avenir avec gourmandise.

« Cette reprise est un chef-d’œuvre. Dans la bouche d’un délégué syndical, l’expression vaut son pesant d’algues brunes. « Fin 2016, on ne savait pas où on allait », rembobine Christian Favé (CFDT). Le site venait de perdre ses autorisations pour l’industrie du médicament et de la cosmétique, perdant de facto une partie de ses marchés. Alors Algaia n’a pas lésiné sur le carnet de chèque : cinq millions d’euros investis pour monter ses standards qualités, regagner ses certifications et diversifier ses marchés.

Depuis la reprise du site, Algaia a déjà recruté 19 personnes entre Lannilis et Saint-Lô, où est installée son équipe R & D. Un effort qui devrait se poursuivre, notamment pour pallier les départs naturels. « Environ 20 % des effectifs de production partiront à la retraite d’ici à 2020 », calcule Marine Mauté, directrice des ressources humaines, qui mise sur l’alternance pour transmettre le savoir-faire maison.

Place à l’engrais bleu

Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP