Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault Décembre 2018 : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes Décembre 2018 : #AlertePollution Décembre 2018 : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques
Accueil > Actualités de la mer > Algues vertes. Elles n’ont plus leur place sur le sable de Guissény

Algues vertes. Elles n’ont plus leur place sur le sable de Guissény

Dernière mise à jour le jeudi 23 octobre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 16 octobre 2014
Visualiser l’article original



Ces dernières semaines, la commune de Guissény a expérimenté un nouveau mode de collecte des algues vertes, en allant les récupérer directement dans l’eau.
Entre le 11 août et le 30 septembre, les promeneurs ont pu apercevoir une drôle de machine agricole, reconvertie en ramasseuse d’algues et qui se déplace à l’aide de chenilles.
La maire, Raphaël Rapin, explique : « L’idée est d’éviter l’échouage et d’évacuer les algues au plus vite. L’épandage par les agriculteurs est une autre solution que la commune utilise, c’est de la gestion de déchets ? car cela reste des déchets ? mais on est dans un des champs de valorisation de ceux-ci ».
340 tonnes ramassées Agrival, filiale de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, assure la fonction de maître d’ouvrage. Elle a bénéficié d’autorisations de la préfecture afin de pouvoir circuler sur le domaine maritime.
François Galissot, chargé de mission pour Agrival, est venu faire un premier bilan de cette expérimentation à Guissény, le jeudi 9 octobre. « Les algues ramassées sont acheminées dans la journée sur le site très sécurisé de Plouénan. La stabilité des produits est garantie durant 24 à 36 heures. Il n’y a plus de risque de contamination bactérienne ni de présence d’éléments soufrés.
Le maître mot est réactivité. Les chantiers sont à flux tendus ». En effet, lorsque les agents techniques de la commune remarquent la présence de nombreuses algues, il faut pouvoir réagir rapidement, prévenir le chauffeur et acheminer l’engin, garé dans les locaux des services techniques. Les algues sont ensuite valorisées en produits de nutrition pour les animaux, en cosmétique, etc. Un ramassage facilité François Galissot précise également que le ramassage effectué dans l’eau est plus facile que sur le sable, celui-ci étant ainsi collecté en faible quantité.
Tout le monde y trouve donc son compte, comme Nicolas Loncle, chargé de mission pour Natura 2000, qui dénonce l’échouage, responsable de la dégradation des plages. « Nous sommes favorables à tout ce qui peut empêcher cette dégradation. Les chenilles n’abîment pas les coquillages.....

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP