Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

21 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 19 janvier : Bezhin Breizh. Macroalgue sous serre : un projet pilote à 20 M€ 18 janvier : Pêche. Tellineur, un métier menacé17 janvier : Sarzeau. La spiruline marine dope ses projets 15 janvier : Brexit. Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni 14 janvier : Innovation. À bord du premier ferry autonome du monde 12 janvier : Innovation. Une lampe frontale pour surfer de nuit11 janvier : Lorient. Dix tonnes de merlu saisies au port de Lorient-Kéroman 10 janvier : Une méduse serait immortelle !9 janvier : Manche : les gendarmes contrôlent les pêcheurs à pied, trois infractions relevées8 janvier : Port-en-Bessin. Une vedette SNSM plus grande en attendant une neuve d’ici 20247 janvier : Pêche plaisance. Les quatre départements bretons réunis 5 janvier : Groix. Un rorqual de 16,50 m échoué sur les rochers4 janvier : Plouézec. Les trois apnéistes avaient pêché illicitement 398 coquilles Saint-Jacques 3 janvier : Baleine. Le Japon va reprendre ouvertement la pêche commerciale 2 janvier : Madagascar : à la découverte du premier caviar africainDécembre 2018 : Pêche. Tellineur, un métier menacéDécembre 2018 : Coquilles. À bord de l’Eter VagDécembre 2018 : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 1900Décembre 2018 : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ansDécembre 2018 : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique Décembre 2018 : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault
Accueil > Actualités de la mer > Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits (...)

Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits »

Dernière mise à jour le vendredi 22 septembre 2017

Article paru sur le site "Ouest France Entreprises :"
- 19 Septembre 2017
Visualiser l’article original


L’entreprise Guyader, basée à Landrévarzec (Finistère),aproduit de la charcuterie avant d’amorcer un virage vers les produits de la mer dans les années 1990, avec l’arrivée de Christian Guyader, le petit-fils du créateur.
Entretien
Christian Guyader, patron du groupe Guyader, basé à Landrévarzec (Finistère).

Pourquoi votre entreprise familiale de charcuterie s’est-elle intéressée aux produits de la mer ?

Je suis fils et petit-fils de charcutier, mon premier diplôme était un DES viandes.
Quand j’ai repris l’entreprise, dans les années 1990, on nous disait qu’on ne mangerait plus de charcuterie.
Ça ne s’est pas vérifié, mais je me suis posé des questions sur l’avenir de l’entreprise. Cette diversification avec les produits de la mer exprime une volonté et un choix stratégique. Ce qui marche, ce sont ces réels choix stratégiques, et pas les petites décisions tactiques.

Les produits de la mer représentent aujourd’hui la plus grosse partie de votre chiffre d’affaires…
Nous avons produit nos premiers kilos de terrine de poissons à Noël 1989. Aujourd’hui, les produits de la mer représentent environ 60 % de notre chiffre d’affaires.

Comment expliquez-vous ce développement ?

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP